Selon une étude réalisée par l'institut de sondage Universum en partenariat avec Le Monde.fr, les entreprises publiques sont toujours perçues comme sécurisantes par les jeunes diplômés. En tête de liste arrive ainsi la SNCF.

Les conclusions de l'étude réalisée par l'institut de sondage Universum, en partenariat avec Le Monde.fr, font apparaître que les entreprises publiques sont toujours perçues comme sécurisantes aux yeux des jeunes diplômés. Auprès des 31 000 jeunes interrogés, c'est la SNCF qui arrive ainsi en tête du classement et ce, toutes écoles et cursus confondus. Dans le Top 4 figure également le groupe EDF.

Les entreprises publiques qui attirent

Avec un taux de chômage des moins de 25 ans qui flirte dangereusement avec la barre des 25 %, il apparaît peu surprenant que les jeunes diplômés soient enclins à plébisciter le Service public, jugé plus sécurisant. Les commerciaux sont ainsi séduits par la Banque de France, qui se classe dans le Top 3 des entreprises offrant une sécurité de l'emploi. La RATP s'impose auprès des jeunes diplômés des grandes écoles, quand le CNRS tend à faire l'unanimité auprès de l'ensemble des jeunes interrogés. A noter que certaines entreprises privées, parmi lesquelles Bouygues Telecom et Michelin, sont également considérées comme sécurisantes par les jeunes diplômés issus des grandes écoles.

Les groupes privés font davantage rêver

Mais attention : tout le paradoxe de cette étude pilotée par le cabinet Universum réside dans la "dégringolade" des entreprises publiques dans le classement consacré aux "entreprises idéales". Seule Orange semble se maintenir, notamment auprès des universitaires.

Lorsque la question ne tourne pas autour de la sécurité de l'emploi, force est de constater que les jeunes diplômés aspirent davantage à intégrer des groupes privés, comme Apple ou l'Oréal, qui offrent des perspectives de carrière jugées bien plus attrayantes par les jeunes diplômés.