Nombreux sont les jeunes qui souhaitent s'orienter vers les métiers du sport à la sortie du lycée. Orientations revient sur les différents cursus envisageables au sein des écoles spécialisées, qu'elles soient privées ou publiques.

Travailler dans le sport ne signifie pas forcément être professeur d'éducation physique et sportive (EPS) ou professionnel de haut niveau évoluant sur un terrain de football, de handball, dans un bassin olympique ou sur un cours de tennis. De nombreuses carrières s'offrent en effet aux jeunes qui décident de poursuivre leurs études dans ce domaine, en deux, trois ou cinq années après le bac.

Un secteur qui emploie à tous les niveaux

Une grande diversité de métiers est envisageable, aussi bien dans l'organisation de manifestations, dans la vente de matériel sportif, ou au niveau médical. Les passionnés peuvent donc facilement trouver un métier correspondant à leurs attentes, d'autant plus que le marché de l'emploi se porte bien.

Le secteur fait en effet appel à plus de 350 000 salariés, dont plus de la moitié évolue dans le privé (enseignes spécialisées, salles de remise en forme). Le tiers restant travaille, lui, pour l'Etat, pour les fédérations, les communes...

Par ailleurs, les profils qui attirent les recruteurs sont de plus en plus diversifiés. Raison pour laquelle de nombreux cursus spécialisés se sont développés au sein d'écoles, publiques ou privées, parallèlement aux formations universitaires en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) et à celles accessibles sans le baccalauréat (BEES). Toutefois, avant de s'engager dans de telles études, il convient de garder à l'esprit que ces formations, de niveau bac +2 à bac +11, nécessitent avant tout un bon niveau scolaire.

Des métiers au plus près des sportifs

Les sportifs n'évoluent pas seuls. A leurs côtés, de nombreux professionnels sont amenés à apporter leur expertise : agent, journaliste, médecin du sport, préparateur physique... Ainsi, chaque métier a sa propre formation.

Après le bac, quelques écoles spécialisées offrent des formations permettant de se former au métier d'agent sportif (EAFJ, AMOS...), après un entretien individuel devant un jury. Il convient cependant de se renseigner auprès des établissements concernés pour connaître les démarches à suivre concernant les inscriptions.

On retrouve plusieurs métiers de la santé dans le secteur sportif. Les bacheliers souhaitant se lancer dans des études courtes en deux ans, peuvent intégrer des établissements publics ou privés qui proposent des BTS Diététicien avec des options liées au sport. Accessibles sur examen du dossier et entretien de motivation, certains figurent sur le portail Admission Post Bac. Une fois le diplôme obtenu, une poursuite d'études en bachelor Diététique et Nutrition Sportive est alors envisageable pour décrocher un niveau bac +3. A niveau bac +5, il existe des mastères spécialisés tels que le mastère en Nutrition Sportive. Ces derniers sont toutefois sélectifs.

Par ailleurs, pour devenir kinésithérapeute sportif, le passage par un Institut de formation en masso-kinésithérapie est nécessaire pour obtenir un diplôme d'Etat (DE). Pour accéder à ce cursus en trois ans après le bac, il convient de passer un concours d'entrée. Face à la sélectivité, une année de prépa est conseillée.

Enfin pour devenir médecin du sport, il convient de suivre une formation de médecine généraliste (bac +9) avant de se spécialiser grâce à une capacité de médecine du sport ou avec un diplôme d'études spécialisées complémentaires de médecine du sport (DESC) sur 2 ans.

Tourné vers le côté médiatique, le journaliste sportif doit passer par l'une des 13 écoles reconnues par la profession ou l'un des autres établissements proposant des options adaptées. L'accès s'y fait après le bac, sur concours écrit et oral, pour une durée d'études comprise entre quatre à cinq ans. Mais il est possible d'intégrer certains cursus en deuxième, troisième voire quatrième année, afin de préparer un diplôme de niveau master. A noter que seuls 2 500 journalistes sportifs sont accrédités par l'Union syndicale des journalistes sportifs français (USJSF).

Les écoles spécialisées dans la vente du sport

Le sport ne s'arrête pas au milieu professionnel. Les amateurs constituent en effet la cible privilégiée des vendeurs de produits sportifs. De nombreuses professions se sont donc développées autour du commerce et du management.

Au niveau des études courtes, des écoles de commerce spécialisées, publiques ou privées, offrent aux bacheliers des formations en deux ans, tels que le BTS Management des unités commerciales (MUC) option Marketing et Management du Sport. Elles permettent de poursuivre sur l'un des multiples bachelors proposés permettant d'obtenir un diplôme de niveau bac +3 comme le bachelor Management du commerce du sport.

Par ailleurs, d'autres établissements proposent des certificats d'écoles ou des titres reconnus par la profession pour se former en deux ou trois ans aux métiers de la vente d'équipement sportifs. Pour les intégrer, il est souvent nécessaire de passer un entretien individuel.

Toutefois, avant d'arrêter son choix, mieux vaut étudier de près les taux d'insertion professionnelle, les frais d'inscription ou bien se renseigner pour savoir si la formation est inscrite ou non au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). C'est notamment le cas pour le titre Gestionnaire commercial en magasin de sport. Enfin, de nombreuses marques s'associent à des écoles pour chaperonner certaines formations. Cela permet de s'assurer un poste dès la sortie de ses études, dans l'entreprise partenaire.

D'autres métiers tournés vers le management sont également accessibles après des cursus spécialisés proposés par certains établissements. Il est ainsi possible de devenir organisateur d'événements sportifs, responsable marketing ou chargé de projet après une formation en école spécialisée dans le management, le marketing sportif, ou l'événementiel.

En effet de nombreux cursus de niveau bac +4 et bac +5, se sont développées, tels que le mastère spécialisé sport, management et stratégie d'entreprise de l'ESSEC, le Master of Science Communication événementielle et directe mention Sport management de l'ISG ou encore le diplôme MBA de Sports Management School créée par le groupe EDC. Toutefois ces différents cursus sont sélectifs : un concours et des entretiens individuels sont prévus.

Dernière mise à jour : 10 avril 2015