Il existe, en France, plus d'une trentaine d'écoles de stylisme-modélisme, qui recrutent directement après le baccalauréat. Ces établissements, privés dans leur grande majorité, permettent de se former en deux, trois, quatre voire cinq ans à de nombreux métiers de la mode.

Ecoles de mode Ecoles de mode
Une trentaine d'écoles de stylisme-modélisme recrutent juste après le baccalauréat.

Pour les passionnés de mode, les écoles spécialisées post-bac permettent d'entrer au plus vite au cœur de leur passion. Ces établissements enseignent en effet les bases du stylisme et de la mode dès la première année, durant laquelle les élèves apprennent déjà à faire des coupes, à créer un prototype de vêtement, ou encore à étudier les matières et les couleurs.

Se constituer un premier carnet d'adresse

Leurs cursus s'étalent, par la suite, sur deux, trois, quatre voire cinq ans, et permettent de se spécialiser progressivement dans différents domaines de la mode : stylisme-modélisme, stylisme pour la décoration, création de lingerie-corsetterie, management de la mode, etc.

Enfin, et c'est un des grands avantages des écoles spécialisées : à l'issue de la formation, les diplômés disposent d'un premier carnet d'adresses et d'un premier "réseau", précieux pour mettre un premier pied dans ce milieu réputé difficile à intégrer.

Trouver chaussure à son pied

L'Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD) est la seule école publique de mode recrutant après le baccalauréat. Le reste des établissements sont des écoles de modes privées, qui demandent des frais de scolarité relativement élevés, s'échelonnant de 4 000 à 12 000 euros par an. Mieux vaut donc se renseigner avant de s'engager dans ce type de cursus.

La sélectivité à l'entrée est un indice de la qualité d'une école, la plupart des établissements recrutant sur dossier scolaire, dossier de travaux personnels, lettre de motivation et entretien individuel.

D'autres garanties pour bien choisir son école

Le nombre de concours gagnés par des élèves de l'école, le curriculum vitae des professionnels intervenant dans la formation et l'inscription des diplômes au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelle, à consulter à l'adresse http://www.rncp.cncp.gouv.fr/) sont d'autres garanties importantes.

Enfin, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur le devenir des différents diplômés à l'issue de leur formation, et à les contacter directement. Ils pourront être de bons conseillers pour vous conseiller vers quelle école se tourner.