Le rythme de travail de la prépa est très différent de celui des écoles post-bac. Comment choisir ? Selon vos objectifs et vos capacités de travail.

La prépa : utile, mais pas indispensable

La prépa constitue la voie incontournable pour intégrer certaines des plus grandes écoles de commerce. Le rythme de travail y est très soutenu, et l'esprit très concurrentiel. C'est la voie royale pour obtenir plus tard les meilleurs postes et les meilleures rémunérations.

Mais la logique de la préparation d'un concours très exigeant ne convient pas forcément à tous les étudiants. Sans compter que l'enseignement, plus théorique qu'en école, ne vous plongera pas directement dans l'univers professionnel vers lequel vous vous destinez.

Le chemin plus concret de l'école post-bac

Les cursus en école post-bac, d'une durée de 4 ou 5 ans, proposent un enseignement très concret, notamment via l'étude de matières comme le marketing, la gestion, les RH, etc. Il s'agit d'un enseignement beaucoup plus rapidement spécialisé que celui dispensé en prépa, et il permet souvent d'obtenir des postes aussi prestigieux qu'à la sortie d'une école de commerce sur prépa.

En outre, les écoles post-bac peuvent vous faire bénéficier d'un réseau professionnel qui vous permettra de plonger plus rapidement dans le monde de l'entreprise.

Rythme de travail : avis d'une spécialiste

« Le rythme de travail en école de commerce n'a rien à voir avec celui de classe prépa ! En école de commerce il y a la partie théorique et le travail personnel afférent, mais on bénéficie aussi d'une partie pratique avec des travaux de groupe et des stages en entreprise. L'application des connaissances est donc immédiate. En classe prépa, le rythme est très scolaire. Les élèves sont en concurrence permanente et doivent apprendre des notions qu'ils utiliseront exclusivement pour passer le concours. » Sophie Pollina, responsable des admissions à l'IPAG Business School.