Une erreur dans la distribution des copies aura suffi à pénaliser l’ensemble des étudiants en première année d’études de santé (Paces) à l’Université de Bourgogne.

C’est un désagrément dont ils se seraient sans doute bien passés. 1.042 étudiants en médecine de première année commune aux études de santé (Paces) de l’université de Bourgogne s’apprêtent à devoir repasser leur épreuve de psychologie, jeudi 11 mai. L’épreuve, initialement programmée le 4 mai dernier, a en effet été annulée suite à une erreur lors de la distribution des sujets. A la fin de l’examen, l’un des étudiants s’est aperçu qu’il lui avait été remis un sujet destiné aux deuxièmes années de médecine. Par soucis d’équité, l’épreuve a donc été déclarée nulle et reportée cette semaine.

Indignation des étudiants et de la CEMD

« On ne sait pas encore ce qu’il s’est passé, mais au sein de l’UFR santé, une enquête est ouverte » a indiqué le service de communication de l’université de Bourgogne au Monde. « Peut-être une erreur humaine de manipulation », suggère Audrey Rahali, chargée des relations presse. Plusieurs étudiants ont exprimé leur mécontentement quant aux dysfonctionnements répétés de leur université.