Souvent associés, voire confondus, le BTS et le DUT divergent sur plusieurs points, à commencer par le lieu de préparation.

BTS / DUT : lieux de préparation

Pour le BTS, point de dépaysement par rapport à la terminale puisque ce cursus se prépare au lycée, public ou privé, dans les sections de techniciens supérieurs (STS.). Les effectifs sont de 30 élèves en moyenne. Comptez une trentaine d'heures de cours, des devoirs à la maison, et des relations régulières avec les professeurs...

Le DUT, quant à lui, se prépare à l'IUT (Institut Universitaire de Technologie), une structure interne à l'Université. Mais contrairement aux idées reçues sur la fac, l'étudiant en IUT bénéficie d'un encadrement, mais aussi des avantages universitaires que sont les laboratoires de langues ou la bibliothèque.

A qui s'adressent le BTS et le DUT ?

De manière synthétique, le BTS s'adresse aux jeunes issus de baccalauréats technologiques (près de deux tiers de ses étudiants) ou professionnels. Les étudiants issus de ces filières sont d'ailleurs prioritaires à l'entrée des BTS proches de la spécialité. Ainsi, les titulaires d'un bac techno ou pro obtenu avec mention bien ou très bien peuvent être admis de droit dans les BTS en continuité avec leur spécialité de bac.

Deux tiers des étudiants en DUT sont issus de baccalauréats généraux. On s'attend toutefois à une progression des bacheliers technologiques car, depuis 2008, ceux qui décrochent d'une mention bien ou très bien à leur bac techno peuvent être admis de droit dans les DUT en continuité avec leur spécialité de bac.

Quel programme pédagogique en BTS et DUT ?

En BTS, les élèves étudient une spécialité professionnelle dans une branche d'activité. Ils s'appuient sur des enseignements académiques et professionnels. On dénombre près d'une centaine de spécialités dans quatre domaines : industriel, tertiaire, santé-paramédical et arts appliqués.

Le DUT compte 24 spécialités dans les domaines tertiaires et secondaires. Il offre un enseignement plus généraliste que le BTS De fait, il s'inscrit mieux dans la perspective d'une poursuite d'études.

Examen final ou contrôle continu ?

A la fin de la deuxième année du BTS, l'étudiant passe un examen final indispensable à l'obtention du diplôme. Concernant l'année scolaire, le système est plus ou moins le même qu'au lycée. Les connaissances sont évaluées régulièrement tout au long de l'année à travers des devoirs sur table. Dans le cadre de la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), le BTS donne droit, au terme des deux années, à 120 crédits ECTS.

Le DUT donne également droit à 120 crédits ECTS et fonctionne sur le principe du contrôle continu. A l'instar des filières universitaires, l'année scolaire est divisée en semestres, à la fin desquels des partiels permettent la validation ou non des connaissances (30 crédits par semestre validé). TD et travaux collectifs sont également de la partie.

Que faire après un BTS ou un DUT ?

Le BTS vise une insertion directe sur le marché du travail. Ce diplôme est très courtisé ces temps-ci par les employeurs, avides d'étudiants issus de filières courtes et professionnalisantes. Mais les diplômés sont des plus en plus nombreux à poursuivre leurs études, à se spécialiser grâce à licence pro notamment. La prépa ATS permet également à des sortants de BTS techniques de rejoindre une école d'ingénieurs.

Contrairement au BTS, le DUT autorise plus facilement la poursuite d'études. Licence pro en un an pour la version courte, Master à l'université ou en IUP, écoles de commerce par admissions parallèles, ou encore écoles d'ingénieurs pour les adeptes de la version longue.

Dernière mise à jour : 6 janvier 2015