Un étudiant en 5ème année de pharmacie à l’université de Rouen Normandie est décédé dans la nuit de vendredi à samedi au cours d’un week-end d’intégration qui se tenait en Belgique. Le jeune homme de 23 ans

Cet événement d’intégration était organisé par une association d’étudiants de l’Université de Picardie Jules Vernes et plusieurs étudiants issus d’autres établissements qui y ont participé à titre individuel. 

Pour le moment, aucune information n’a filtré sur les circonstances de la mort de ce jeune homme de 23 ans.

En cette période de rentrée scolaire, les week-ends d’intégration ont eu tendance à remplacer les anciens bizutages. Rappelons néanmoins que les bizutages sont interdits en France : violence, menaces, atteintes sexuelles sont des crimes et délits punis par la loi. Le prétendu libre consentement des participants ne dédouane pas de tels actes. Ceux qui pratiquent le bizutage risquent jusqu’à six mois d’emprisonnement et 7 500 € d’amende. N’hésitez pas à consulter le site du Comité national contre le bizutage.

Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a demandé aux Présidents de l’Université Picardie Jules Vernes et de l’Université de Rouen Normandie de mettre en place une cellule d’aide et de soutien psychologique dès à présent, pour accompagner celles et ceux qui en exprimeraient le besoin.

La Ministre recevra mardi 17 septembre les fédérations d’associations étudiantes.