D'après une étude du moteur de recherche d'emploi Adzuna, le quart des offres d'emploi proposées sur le site sera automatisé en 2035.

Selon une étude, 23,9 % des emplois proposés aujourd'hui seront probablement automatisés dans 20 ans. L'enquête, menée par le moteur de recherche d'emploi Adzuna, révèle que sur les 440 000 offres que compte la version française de ce site, 104 319 ont au moins 75 % de chance de disparaître d'ici à 2035.

Sans surprise, les emplois manuels sont parmi les plus concernés par la robotisation. Mais certains métiers intellectuels sont également menacés. Ne sont épargnés que les métiers qui exigent « de forts contenus décisionnels, de la créativité et de l'intelligence sociale ».

Lire aussi 10 entreprises qui recrutent dans le numérique

Bientôt plus de serveurs dans les restaurants ? 

Concrètement, on risque de ne bientôt plus voir d'emplois de conducteur et chauffeur, afficheurs, assistant de direction, assistant commercial ou secrétaire médical. Même les barmen et serveurs risque de disparaître du paysage de l'emploi. 

Géographiquement, cette automatisation du travail ne se répartit pas de la même façon. L'Île-de-France (19,2 % des emplois robotisés d'ici 2035), le Paca (22,3 %) et la Corse (22,8 %) sont les régions les moins menacées. A l'inverse, il ne fera pas bon habiter à l'Ouest, car les régions Pays de la Loire (29,4 %), Bretagne (29 %) et Normandie (26,6 %) seront les plus concernées par le phénomène.