Tous les ans, c'est la même angoisse : quels sujets vont tomber cette année ? Certains optent pour faire quelques impasses, d'autres multiplient les pronostics sur les sujets probables... Mais comment se décide un sujet ? Qui choisit ? Orientations vous révèle l'envers du bac.

J-12 mois

L'examen du bac se prépare, pour les inspecteurs académiques, un an à l'avance ! Alors que la session de l'année en cours vient tout juste de commencer avec l'épreuve de philosophie, les académies préparent en effet déjà celle de l'année d'après.

Dès le mois de juin, les recteurs de chaque académie forment des commissions qui ont pour mission d'élaborer des sujets pour chaque matière. Pour cela, des enseignants sont désignés, et doivent proposer thèmes et sujets. Ces commissions sont par ailleurs présidées par un inspecteur et un universitaire.

Spécial bac Tout pour réussir le bac

J-6 mois

De décembre à janvier, d'autres enseignants sont missionnés pour jouer les "cobayes". Non-membres de la commission, ils doivent traiter les sujets proposés en un temps plus court que lors de la réelle épreuve du baccalauréat. Ils notent ensuite la faisabilité des sujets.

J-3 mois

En mars, le recteur, qui représente le ministre de l'Education nationale au niveau académique, définit les sujets que vous retrouverez sur vos tables à partir du mois de juin... Lui seul a finalement le pouvoir pour décider, même si l'avis des enseignants missionnés prend une part très importante dans la décision finale !

D'avril à mai, les sujets sont donc finalement envoyés aux académies concernées, et ensuite imprimés et mis sous pli. Les enveloppes sont placées dans cartons, eux-mêmes stockés dans des locaux surveillés...Une chose est sûre, les sujets sont de toute façon déterminés en fonction de ceux qui sont tombés les années précédentes : jamais vous ne retrouverez un même sujet d'une année sur l'autre. Ils sont également élaborés en fonction de leur difficulté et de leur diversité !

Spécial bac Tout pour réussir le bac