Depuis plusieurs années, le métier de développeur est devenu l’étoile montante du secteur de l’informatique. Mais il doit aussi savoir s'adapter aux entreprises et aux technologies. 

Métier incontournable au sein des entreprises, le développeur voit son métier évoluer constamment. Curieux, créatif, observateur, ce concepteur de logiciels doit aussi se montrer extrêmement patient. Derrière son ordinateur, il traque le moindre bug informatique, teste de nouveaux langages et conçoit les sites web ou les applications sur mobile. 

Néanmoins, du côté des entreprises, les conditions de recrutement sont revues à la hausse. Même s’ils jugent le développeur indispensable, les recruteurs se montrent de plus en plus exigeants envers cet expert informatique.

Un métier de plus en plus spécifique

En effet, si le terme de développeur s’est très vite répandu, les entreprises ont des besoins de plus en plus spécifiques. Ainsi, le poste d’ingénieur d’études et développement informatique reste le plus en vogue, juste devant celui de développeur informatique. D’autres métiers, encore plus spécifiques tels qu’ingénieurs informaticien, développeur Java JEE ou ingénieurs systèmes font également partie des profils les plus recherchés par les recruteurs.

A cela s’ajoute des compétences de plus en plus variées. En 2017, la rigueur, la méthode, l’esprit d’analyse et le développement logiciel étaient les qualités les plus demandées par les entreprises. Les recruteurs exigent également un vrai sens des responsabilités : la gestion de projet et la réalisation de reporting font partie des capacités incontournables. 

Fiche métier :Développeur full-stack

Expert du web et de ses outils

Néanmoins, les connaissances en informatique restent de loin les plus importantes. Le développeur est avant tout un traducteur du système informatique. Pour cela, il doit être capable de maîtriser plusieurs langages. Tels que Java, Javascript ou PHP, qui arrivent en tête des langages les plus recherchés par les recruteurs. Très répandus dans le secteur, ces systèmes de programmation restent la base du métier de développeur. Le langage HTML et CSS gagnent également des places dans le classement.

Outre ces langages, les développeurs ont besoin d’outils et de logiciels pour concevoir les sites web. Parmi eux : SGBD, Linux et AngularJS, les trois outils les plus demandés par les entreprises. Les systèmes d’exploitation de Google et de Microsoft, Android et Windows, arrivent quant à eux à la 11e et 12e place.

*Etude des offres d’emploi RégionsJob publiées entre janvier et décembre 2017