L'université Paris-Sorbonne (Paris IV) est le premier des quatre établissements français apparaissant cette année dans le classement mondial des universités par réputation du Times Higher Education (THE).

Université Harvard Université Harvard
Harvard demeure l'école la plus réputée au monde

Devenir une marque prestigieuse mondiale quand on est une université : c'est l'accomplissement que mesure le classement mondial des universités par "réputation" du Times Higher Education (THE). Pour son dernier palmarès, la revue britannique a en effet demandé à plus de 17 000 personnes du monde académique (professeurs et chercheurs) de 149 pays de classer les universités qu'ils estimaient être les meilleures dans leur domaine.

Résultats : comme l'an dernier, ce sont les trois "super marques" que sont Harvard, le Massachusets of Technology (MIT) et Cambridge, qui constituent le trio de tête de ce classement, dans cet ordre. Les établissements français demeurent, eux, bien loin de ce prestigieux podium.

Les Français, lanterne rouge du classement THE ?

L'université Paris-Sorbonne - Paris IV L'université Paris-Sorbonne - Paris IV
L'université Paris IV est l'établissement français
le plus réputé au monde, devant Polytechnique.

Avec seulement quatre établissements présents dans le classement, la France se place au 7e rang mondial... Surtout, il faut descendre jusqu'au groupe de la 71e à la 80e place, pour trouver la première française, l'université Paris-Sorbonne (Paris IV). Sa situation s'avère néanmoins meilleure que l'an dernier, puisque l'établissement était alors placé dans le dernier groupe, après la 91e place.

L'école Polytechnique, dans le groupe de la 61e à la 70e place en 2011, fait cette année une sévère chute et se retrouve dans le dernier groupe (de la 91e à la 100e places), où font  également leur apparition en 2012 les universités Pierre et Marie Curie (UPMC) et Paris Sud.

"Les autorités du pays devraient se préoccuper du fait qu'un tel système d'enseignement supérieur, avec une longue tradition d'excellence, ait sa plus haute institution classée au-delà de la 71e place, loin derrière les institutions de premier plan en Angleterre et en Allemagne", a averti le responsable du classement Phil Baty, cité par Le Figaro.

Selon lui, "il y a beaucoup d'incertitude et de confusion au sujet du système français, ce qui peut avoir une incidence sur la réputation du pays parmi les savants du monde entier".

Un Top 50 dominé par deux géants

Les Etats-Unis raflent la majorité des places du Top 50 du classement THE par réputation, avec pas moins de 30 établissements. Les établissements américains représentent ainsi 60 % de la première moitié de ce classement, a calculé le journal The Guardian, suivis par les Britanniques (12 %), l'Australie et le Canada (6 % tous les deux). La Chine et le Japon, pays non anglophones, prennent de plus en plus de places, mais n'arrivent qu'aux places d'honneur, avec chacun deux établissements dans le Top 50, soit une proportion de 4 %.

Le Japon est, par ailleurs, le seul pays - hors Etats-Unis et Grande-Bretagne - parvenant à se hisser dans les 10 premières places, la prestigieuse université de Tokyo arrivant 8e, comme en 2011. Elle est devancée par Stanford (4e en 2012/ 5e en 2011), Berkeley (5/4), Oxford (6/6), Princeton (7/7), et suivie par l'université de Los Angeles (9/12) et Yale (10/9).

>> Consulter le classement le classement mondial des universités par réputation du Times Higher Education (THE)

>> Consulter la méthodologie du classement (en anglais)