Les jeunes souhaitant privilégier des études axées sur la pratique et la professionnalisation peuvent s'orienter vers une formation en CFA (centre de formation d'apprentis). De nombreux diplômes sont ainsi disponibles grâce à cette formule basée sur l'alternance.

Les Centres de Formation d'Apprentis (CFA) accueillent des jeunes de 16 à 25 ans effectuant une scolarité en alternance, c'est-à-dire dont une partie du cursus se déroule en entreprise. Plus de 1 000 CFA sont ainsi accessibles en France et des centaines de formations sont proposées, du CAP au master. Comment les intégrer ? Orientations fait le point.

Des établissements à statuts variés

Soumis au contrôle de l'Etat ou des régions, les CFA, de statut public ou privé, peuvent être créés par différentes entités. Ils peuvent ainsi être rattachés :

  • à une chambre du commerce et de l'industrie (CCI),
  • à une association ou un syndicat professionnel,
  • à une collectivité locale,
  • à un lycée,
  • à une université ou une école, etc.

A noter que certains CFA sont qualifiés de « hors les murs ». Cela signifie qu'ils ne disposent pas de locaux en propre pour accueillir leurs élèves. Ces centres ne s'occupent alors que de la gestion administrative de l'apprentissage, et passent des conventions avec des établissements de formation partenaires (lycées, écoles, centres de rééducation professionnelle...), en charge de l'accueil des élèves et des enseignements.

Des spécialités et niveaux d'études différents

La scolarité dans les CFA commence avant 16 ans, dans le cas des Classes Préparatoires à l'Apprentissage (CPA). Le panel des qualifications qui peut ensuite être préparé dans les CFA est très large :

Une extrême variété se retrouve également dans les spécialités qui peuvent être étudiées dans les CFA. Certains prodiguent des enseignements dans des secteurs d'activité délimités (menuiserie, bâtiment, automobile...), tandis que d'autres sont bien plus généralistes (électronique, hôtellerie-tourisme, services à la personne...).

Pourquoi intégrer une formation en CFA ?

Se lancer dans une formation en CFA, c'est choisir l'apprentissage et donc l'alternance. Les jeunes qui optent pour cette formule peuvent préparer de nombreux diplômes ou titres, à la fois au sein de leur CFA (matières générales et/ou technologiques) et au sein d'une entreprise. Le rythme peut changer selon les diplômes préparés ou les établissements : une semaine en CFA, deux semaines en entreprise ou deux semaines en CFA, un mois en entreprise... La durée du contrat d'apprentissage ou de la période d'apprentissage est égale au cycle de formation. Elle peut varier entre un et trois ans, selon le diplôme préparé.

C'est donc l'aspect professionnalisant qui pousse un grand nombre de jeunes à choisir ce type de formation. Par ailleurs, l'apprenti est placé sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage chargé  de l'accompagner et de lui transmettre ses connaissances et son savoir-faire.

Enfin, le jeune possède le statut de salarié à part entière de l'entreprise et donc les mêmes droits et obligations que le reste du personnel. Contrat de travail à part entière, le contrat d'apprentissage lie donc l'employeur à son apprenti. Ce dernier perçoit donc un salaire (correspondant à un pourcentage du SMIC déterminé en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation), une couverture sociale, des congés payés, etc.

Comment intégrer un CFA ?

Lorsqu'un jeune entre en CFA, il devient apprenti et s'apprête donc à suivre une alternance tout au long de l'année. Il faut donc être âgé de 16 à 25 ans au début du contrat d'apprentissage et être reconnu apte à l'exercice du métier lors de la visite médicale d'embauche.

Mais avant tout, il convient de rechercher une entreprise d'accueil. Pour cela, il est nécessaire de se présenter ou envoyer sa candidature à divers recruteurs, en passant par son propre réseau (familial, professionnel, amical...), en s'adressant aux chambres de métiers ou de commerce et d'industrie, en contactant le CFA dans lequel l'on souhaite s'inscrire ou bien en menant ses recherches via Internet.

Puis, la recherche d'un centre de formation s'impose. Les conseils régionaux mettent ainsi à disposition une liste des CFA. De même, le service académique de l'inspection de l'apprentissage (SAIA) du rectorat peut vous aider. Enfin, les portes ouvertes et Internet s'avèrent efficaces lors des démarches.

A noter qu'il est néanmoins possible de trouver son CFA avant de trouver son entreprise, mais il faut impérativement avoir signé son contrat d'apprentissage avant d'espérer commencer sa formation.

Dernière mise à jour : 5 juin 2015