Ouverts aux bacheliers professionnels et à ceux des filières générales, quatre BTS forment aux métiers du commerce. Ils offrent de belles perspectives professionnelles pour les diplômés qui peuvent espérer une rapide évolution de carrière.

Les diplômes commerciaux ne connaissent pas la crise. En période de troubles économiques, l'importance de rassembler des vendeurs qualifiés et motivés est une des principales nécessités des entreprises du secteur. Les bacheliers des filières professionnelles et générales peuvent donc s'orienter vers l'un des quatre BTS qui forment aux métiers du commerce.

BTS Management des unités commerciales (MUC)

Le BTS Management des unités commerciales forme des commerciaux sédentaires. Rompu aux techniques de ventes et de fidélisation du client, le titulaire du BTS MUC est employé au sein d'une unité commerciale, à savoir une boutique, un supermarché, un site de commerce en ligne... Depuis la réforme de la filière, en 2004, le programme de formation inclut également des notions de management et permet de prendre la tête d'une équipe, d'un rayon ou d'une boutique.

Le BTS Management des unités commerciales (MUC) est ouvert aux titulaires d'un bac général (ES, L, S), d'un bac STMG, mais aussi des meilleurs éléments venus de bac pro Commerce, vente et services.

Poursuite d'études

Une licence professionnelle en un an permet d'acquérir une spécialisation dans un domaine précis (bancassurance, industrie..) ou de bénéficier d'une nouvelle compétence (marketing, communication,...). Les plus motivés peuvent également rejoindre une école de commerce, pour un cursus court et international avec un bachelor, ou un cursus long en deux ou trois ans menant au niveau master.

BTS Négociation et relation client (NRC)

Le BTS Négociation et relation client axe sa formation sur l'itinérant. Véritable force de vente, le titulaire de ce diplôme est capable de prendre en charge et démarcher régulièrement une clientèle composée de professionnels et/ou de particuliers. Sa mission comporte également une démarche proactive dans le but d'entretenir et d'élargir le nombre de ses contacts.

Le BTS Négociation et relation client est ouvert aux titulaires d'un bac général (ES, L, S), d'un bac STMG, voire des meilleurs éléments des bacs professionnels Commerce, vente et services.

Poursuite d'études

Universités et écoles spécialisées proposent des licences pro en un an pour élargir son champ de compétences. Les meilleurs éléments peuvent tenter une école de commerce pour suivre un cursus en deux ou trois ans.

BTS Technico-commercial

Le BTS Technico-commercial forme des commerciaux qui appuient leur savoir-faire vente sur de solides connaissances techniques. Ils peuvent ainsi comprendre les besoins et les attentes de leurs clients et y répondre par l'élaboration de solutions complexes et adaptées. Assorti d'une quinzaine de spécialités dans divers domaines industriels, le BTS Technico-commercial permet de répondre aux besoins de nombreux secteurs d'activités.

Spécialités proposées

  • Agroalimentaire,
  • Bois, matériaux dérivés et associés,
  • Commercialisation de biens et services industriels,
  • Domotique et environnement technique du bâtiment,
  • Emballage et conditionnement,
  • Energie et environnement,
  • Energie et services,
  • Equipements et systèmes,
  • Habillement et ameublement,
  • Matériaux du bâtiment,
  • Matériel agricole, travaux publics,
  • Matériel de levage et de manutention,
  • Mesure industrielle et traçabilité,
  • Nautismes et services associés, sans précision,
  • Textiles industriels,
  • Véhicules industriels et équipements automobiles.

Sur le même principe, l'enseignement agricole propose cinq spécialités pour le BTSA Techico-commercial :

  • Agrofournitures,
  • Boissons, vins et spiritueux,
  • Produits alimentaires,
  • Produits d'origine forestière,
  • Végétaux d'ornement.

Le BTS Technico-commercial est ouvert, selon la spécialité choisie, aux bacs STI2D et STMG, voire à certains titulaires de baccalauréats professionnels du domaine de la vente. Les spécialités agricoles, elles, privilégient les étudiants issus d'un bac STAV, et des bacheliers professionnels du domaine agricole.

Poursuite d'études

En un an, la licence pro offre une spécialisation complémentaire intéressante pour ceux qui visent absolument le bac+3.Les adeptes des cursus longs peuvent quant à eux envisager de rejoindre une école de commerce par le biais des admissions parallèles.

BTS Commerce international (diplôme à référentiel commun européen)

Premier de son genre à référentiel européen, le BTS Commerce international exige avant tout la maîtrise de deux langues étrangères. Comme son nom l'indique, la formation se concentre sur les activités de négoce avec des pays étrangers. Les titulaires de ce BTS trouvent leur place dans les entreprises d'import-export ou dans des sociétés souhaitant entretenir ou développer des marchés à l'étranger.

Le BTS Commerce international est ouvert aux titulaires des bacs des séries générales (S, ES, L) ou STMG. L'intégration de bac pro s'avère difficile à cause de l'impératif de la seconde langue vivante, souvent absente du cursus professionnel.

Poursuite d'études

Les titulaires du BTS peuvent entrer dans une école de commerce, pour un cursus en trois ans, par le biais des admissions parallèles. Autre stratégie, en un an, un bachelor permet de renforcer la dimension internationale tout en apportant le niveau bac+3. Enfin, le passage en licence pro permet de se spécialiser dans un domaine d'activité.

Dernière mise à jour : 9 mars 2015