En quoi consiste le brevet professionnel ? A quel public est-il réservé ? Orientations vous présente cette formation.

Le brevet professionnel (BP) est un diplôme national préparé en exerçant une activité professionnelle ou dans le cadre d'un contrat en alternance. Il est accessible le plus souvent après un diplôme de niveau V (CAP, BEP).

Le programme de la formation

Ce diplôme se prépare par la voie de l'apprentissage dans des centres de formation d'apprentis (CFA) ou des sections d'apprentissage (SA). Il peut également s'effectuer en formation professionnelle continue, en contrat de professionnalisation par exemple. La durée de la formation dépend du BP choisit par l'étudiant.

Il existe des brevets professionnels dans de nombreux domaines. Parmi eux, libraire, maçon, gouvernante, coiffure, boulanger, charpentier, barman, restaurant, sommelier,...

Les enseignements représentent environ 400 heures de cours par an. Ils sont essentiellement professionnels. Une large place est accordée à l'enseignement de la gestion. À titre d'exemple, le BP Boucher comprend de la microbiologie et de la parasitologie alimentaires, de l'anatomie et de la classification des animaux, des techniques de découpe et de préparation, des règles d'hygiène, de la vente, de la comptabilité et de la gestion. Le rythme de l'alternance varie selon les CFA et la spécialité choisie. Quoi qu'il en soit, la formation repose majoritairement sur l'expérience acquise en entreprise.

La validation du diplôme BP dépend de la réussite aux quatre à six épreuves obligatoires comprises dans l'examen final.

Que faire après un BP

Le brevet professionnel ne prévoit pas de poursuite d'études. La majeure partie du temps, les étudiants intègrent le marché du travail dès la validation du BP. Le diplômé peut trouver un emploi ou créer sa propre entreprise.

Témoignage d'un diplômé du BP : François, BP Couvreur

« Je ne sais pas si je monterai un jour ma propre entreprise. Mais pour être sûr d'avoir toutes les cartes en main, au cas où, j'ai préféré poursuivre mes études plutôt que de chercher du travail. Quoi qu'il advienne, l'expérience acquise durant ces deux années sera un atout pour mon employeur. Et grâce au système de l'alternance, je ne me fais aucun souci pour l'avenir... »

Dernière mise à jour : 11 mars 2015