Nouvelle journée de mobilisation, aujourd’hui, en soutien au jeune Théo. Une dizaine de lycée sont bloquées en région parisienne. La proviseure d’un lycée a été légèrement blessée.

Une nouvelle journée de mouvement lycéen contre les violences policières est en cours ce mardi. Ce matin, une dizaine de lycées étaient bloqués à Paris et dans sa région. Une manifestation s’est tenue, à partir de 11 heures sur le cours de Vincennes, dans l’est de la capitale, près de la place de la Nation. Elle fait suite à la journée de mobilisation organisée jeudi dernier.

Une proviseure blessée

La proviseure du lycée Jules Ferry (Paris 9e) a été légèrement blessée par un projectile.  Dans un communiqué, la ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem « condamne fermement » cette violence. « L’émotion soulevée dans la jeunesse par l’affaire Théo ne saurait en aucun cas justifier les violences, débordements et blocages inacceptables qui se sont produits dans certains lycées », écrit-elle.

31 interpellations hier

Hier déjà, divers incidents ont eu lieu dans plusieurs lycées des Hauts-de-Seine, à la suite desquels seize adolescents ont été placés en garde à vue. Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a annoncé « 31 interpellations pour dégradations et violences volontaires commises aujourd’hui dans les abords des lycées ».