Choisir un Bachelor Immobilier : se former pour être opérationnel et innovant

L’immobilier est un facteur essentiel de l’aménagement du territoire. Il comporte un volet destruction – rénovation – construction, le tout devant se dérouler dans le cadre d’une éthique professionnelle de plus en plus nécessaire. L’immobilier d’aujourd’hui nécessite une très bonne compréhension des technologies tournant autour des techniques de construction et de ses composants toujours plus performants.

Un Bac+3 pour former des professionnels opérationnels et innovants

Face à cette demande exigeante des professionnels de l’immobilier, des établissements privés forment des professionnels de haut niveau académique, opérationnels, innovants et ouverts sur le monde : ces établissements proposent des Bachelors Immobiliers, de niveau Bac+3, qui durent 3 ans et qui octroient aux étudiants 180 crédits ECTS à la fin du cursus.

Les titulaires de ces Bachelors Immobiliers seront amenés à administrer et gérer des biens immobiliers pour le compte de propriétaires privés ou publics, négocier et finaliser une transaction immobilière en location de vente, créer et diriger leur propre structure professionnelle immobilière en obtenant les cartes professionnelles Gestion, Transaction et Syndic.

Le programme de ces Bachelors Immobiliers offre le choix entre deux spécialités : les activités d’administration et de gestion des biens, et l’activité de transaction. Dans les activités d’administration et de gestion des biens, le gestionnaire assure la préservation, la conservation et l’optimisation de biens immobiliers publics ou privés. Dans l’activité de transaction, le gestionnaire joue un rôle d’intermédiaire entre vendeur et acquéreur, ou entre propriétaire et locataire.

Alternance et stages

Aussi, les matières dispensées pour ces deux types d’activité sont les suivantes :

  • Fondamentaux appliqués à l’immobilier (communication ; informatique ; anglais ; techniques de prospection ; urbanisme ; logement social ; techniques du bâtiment)
  • Fondamentaux juridiques (droit des biens et de la famille ; droit de la responsabilité ; droit des baux d’habitation et des baux commerciaux ; droit commercial ; droit du travail ; droit de la copropriété ; droit de l’environnement ; droit de l’urbanisme ; droit de la construction…)
  • Maîtrise de la relation client (marketing ; communication)
  • Economie et finances (comptabilité, finances publiques, économie générale…)
  • Pratique de la transaction
  • Pratique de la gestion de copropriété
  • Pratique de la gestion locative

Afin d'allier la théorie à la pratique, des stages et de l’alternance sont pratiqués par les étudiants dans des entreprises en France ou bien à l'étranger dans le domaine de l'immobilier.