Quels sont les meilleures astuces pour réussir son bac technologique Hôtellerie ? Orientations vous livre quelques petits conseils afin d'aborder au mieux les épreuves.

Le baccalauréat technologique Hôtellerie évalue les élèves sur leurs compétences dans des domaines tels que la restauration, l'accueil, l'hébergement et la gestion hôtelière. Même s'il ne faut laisser de côté aucune matière, l'épreuve de Gestion hôtelière et mathématiques (coefficient 7) et celle de techniques professionnelles (coefficient 8) sont celles aux plus forts coefficients. Il convient donc de les aborder de la meilleure des manières. Quelles sont les astuces pour réussir le plus efficacement ces deux épreuves ?

Réussir son épreuve de techniques professionnelles

L'épreuve de techniques professionnelles est essentielle pour obtenir son bac technologique Hôtellerie. Son objectif : vérifier les acquis du candidat relatifs aux méthodes culinaires, au service et à la commercialisation, à l'accueil, l'hébergement et la communication professionnelle. L'examen se déroule en trois temps.

La première partie est réservée aux méthodes culinaires (coefficient 3). Les lycéens doivent mettre en avant leurs capacités à réaliser un repas ou une pâtisserie. Dans un premier temps, le candidat présente trois fiches rédigées au préalable sur un des thèmes au programme. Puis, dans un second temps, il réalise une production culinaire pour 4 à 8 personnes.

Dans la seconde partie (coefficient 3), les compétences du candidat en matière de service et de commercialisation sont jugées. Le jury choisit parmi les fiches préparées par le lycéen au préalable et lui demande de résumer brièvement le sujet (5 minutes).  S'en suit un entretien entre l'élève et ses examinateurs afin d'approfondir le sujet et d'élargir la discussion à d'autres fiches. Dans la deuxième phase de l'épreuve, le candidat est interrogé sur sa connaissance des produits (mets et boissons). Pour finir, la troisième phase se déroule à partir d'une prise de commande effectuée en salle de restaurant. Le candidat doit réaliser le service d'une table de quatre couverts.

La dernière partie de l'épreuve évalue les lycéens sur leurs compétences en matière d'accueil, d'hébergement, mais aussi, sur leur utilisation des outils informatiques et de télécommunications (coefficient 2). Dans un premier temps, à partir d'une activité (« Réservation Vente », « Accueil-Réception », « Information – aide aux clients », « Caisse », « Etages) choisie par les examinateurs, le candidat est mis en situation et doit mettre en avant ses compétences dans le domaine. Puis, lors d'un entretien oral, l'élève doit ensuite justifier son travail et approfondir le thème sélectionné.

« Pour réussir l'épreuve de techniques professionnelles, il est primordial de connaître ses fiches par cœur, expose Juliette, diplômée d'un bac technologique Hôtellerie en 2014. De même, il est important de connaître la carte de commercialisation, ce sont des points gagnés facilement. Concernant les techniques professionnelles, il ne faut pas stresser car ce sont des choses que l'on a déjà vu en cours. Ce qu'il faut, surtout, c'est anticiper les révisions des fiches et de la carte le plus tôt possible afin d'arriver à l'examen avec un minimum de stress. Pour ma part, tout s'est déroulé pour le mieux », rassure-t-elle.

Gestion hôtelière et mathématiques : une épreuve importante

Cette épreuve a pour but d'évaluer le candidat sur la totalité du programme de gestion hôtelière et mathématiques. Elle dure quatre heures et demie et comporte deux parties. La première (coefficient 5) porte sur la gestion hôtelière et le droit. Il s'agit d'une étude de cas qui permet à l'examinateur de juger de l'aptitude du lycéen à analyser une situation, des résultats comptables et commerciaux et à restituer ses connaissances. La seconde (coefficient 2), comporte plusieurs exercices de mathématiques sur des parties du programme abordées en cours.

« Pour réussir au mieux cette épreuve, il faut avoir été attentif en cours tout au long de l'année, explique Juliette. Je conseille de faire des exercices pour s'entraîner, de préparer des fiches avec les notions clés, et de réaliser les annales du bac. La gestion hôtelière et les mathématiques, c'est uniquement de l'entraînement. Il faut apprendre par cœur son cours et tout ira tout seul. Le jour J, il faut bien prendre le temps de lire toutes les questions, ne pas se précipiter », suggère-t-elle.

Mais ces deux matières ne sont pas les seules à réviser pour réussir. Obtenir son bac technologique Hôtellerie implique « de travailler régulièrement dans toutes les matières », conclut Juliette. Afin d'arriver à l'examen avec toutes les cartes en main pour réussir.