A deux semaines des premières épreuves du bac Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG), les révisions s'imposent. Orientation-Education vous donne quelques conseils pour les organiser au mieux.

Les premières épreuves du baccalauréat Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) approchent.

A deux semaines du bac, l'heure est au bilan : êtes-vous plutôt en avance ou plutôt en retard sur vos révisions ? Quelles matières devez-vous travailler en priorité ? Orientation-Education a rencontré Marie-Laure Lo Ying Ping, professeure de mercatique en STMG, pour vous donner quelques conseils pour l'organisation de vos révisions et la préparation de votre planning.

Semaine 1 : concentration maximale

Vous êtes prêt du but. L'important est de « concevoir un planning de révisions et de s'y tenir », explique Marie-Laure Lo Ying Ping. Vous êtes conscient de vos facilités et de vos difficultés. Privilégiez, pendant cette première semaine, les matières les plus importantes en termes de coefficient et celles qui vous semblent les plus compliquées.

Le bac STMG a la spécificité de proposer quatre options en classe de terminale : gestion et finance, mercatique, ressources humaines et communication ou systèmes d'information de gestion. Pour toutes, les coefficients des enseignements principaux sont désormais homogénéisés. L'épreuve de spécialité (coefficient 12) reste la plus importante puisqu'elle demande des techniques écrite et pratique. Elle est suivie des examens de management des organisations et d'économie-droit (coefficient 5).

Savoir faire des fiches de révisions

« Pour la partie rédigée de l'épreuve de mercatique, les élèves doivent en définitive se préparer à deux exercices : l'étude de cas proprement dite et la question de gestion », détaille la professeure. Pour cela, Mme Lo Ying Ping conseille « de réaliser des fiches de révisions, avec une première catégorie reprenant les notions, les définitions et des pense-bêtes ; une seconde résumant, par question de gestion, les concepts marketing à introduire dans la réponse argumentée et des exemples concrets de situations d'entreprise pouvant être utilisés pour l'illustrer ; et une troisième listant les calculs pouvant être réalisés tels que les taux d'évolution, les parts de marché, la saisonnalité, etc. ».

Quelle que soit la spécialité, surtout, ne négligez pas l'oral. Il se base sur un dossier, que vous avez dû travailler tout au long de l'année, en vous appuyant sur l'étude de cas d'une organisation réelle. Vous devrez le présenter au jury de la manière la plus claire possible. Pour cela, pensez à une problématique pertinente, qui répond à votre sujet de départ. Soignez votre rapport au maximum, car la présentation reflète votre motivation et l'investissement que vous avez fourni pour ce travail.

Durant cette semaine, pensez à varier les matières que vous réviserez : « Veillez sur les deux premières semaines à revoir les notions en alternant les matières par séquence de 2h. Il est également utile de refaire les sujets et exercices donnés en cours d'année », explique Marie-Laure Lo Ying Ping. « Entraînez-vous lors des dernières semaines sur des sujets d'annales en temps limité », poursuit-elle.

Semaine 2 : cap vers le bac

C'est la dernière ligne droite. A ce stade de vos révisions, vous avez dû vous revoir les notions les plus complexes la semaine précédente et garder le meilleur pour la fin. Les matières dans lesquelles vous avez le plus de facilités demandent un peu moins de temps et d'efforts. Cette étape de révisions ne devrait donc pas être pénible. Si vous avez choisi des options, comme la langue des signes française, la musique ou les arts, tentez de gagner un maximum de points pour obtenir une note plus élevée au baccalauréat.

Une bonne hygiène de vie

Pensez à échanger avec vos camarades. Bien souvent, ces derniers s'interrogent sur les mêmes points et sont rassurés de voir qu'ils ne sont pas les seuls. Cela pourra susciter un débat entre vous, qui vous obligera à réfléchir sur le cours, et donc à le mémoriser. Lorsque vous serez devant votre copie d'examen une semaine plus tard, des éléments de vos échanges vous reviendront certainement et vous aideront à composer.

Enfin, adoptez une bonne hygiène de vie, synonyme d'une nutrition saine et équilibrée, de nuits entières de sommeil et de divertissements plus ou moins modérés. « Veillez à respecter les temps de travail/sommeil et à mettre au placard les outils connectés le temps des révisions », ajoute Marie-Laure Lo Ying Ping.

Essayez de sortir, de vous détendre, de faire du sport pour vous changer les idées. Si vous en ressentez le besoin, parlez-en autour de vous : vous pourrez obtenir des conseils de gens avisés qui sont déjà passés par là... et peut-être rendrez-vous la pareille, une fois diplômé du baccalauréat, à d'autres élèves qui passeront l'examen à leur tour.