Les premières épreuves du bac approchent à grands pas et les lycéens doivent souvent se faire violence pour organiser leurs révisions. Comment se concentrer lorsque soleil, smartphones et malbouffe vous font de l’œil ? Les principaux concernés vous livrent leurs conseils.

Compliqué de se focaliser sur ses cours lorsque tout autour de vous n’est qu’incitation à se prélasser et à profiter des premiers bienfaits de l’été. Et à l’approche du baccalauréat 2017, certains lycéens ne plaisantent pas avec l’autodiscipline. « La règle de base, c’est de se faire un planning de révisions et de s’y tenir », expose Juliette, en terminale S.

Passion fiches bristol 

Si beaucoup de ces futurs bacheliers estiment que la méthode de révisions infaillible n’existe pas, la majorité d’entre eux avoue volontiers que les fiches bristol, les flash cards ou encore les mind map sont leurs meilleurs amis. « C’est efficace et assez ludique pour cibler les notions importantes de chaque matière et puis c’est un gain de temps, on peut relire ses fiches dans le bus par exemple », confie Anaïs élève en STI2A.

Organiser son temps et résister aux tentations

« Le mieux, c’est de s’organiser des sessions de travail pas trop longues mais intenses. Il faut faire des pauses dès que l’on n’en peut plus », précise son amie Cloé. Elle renchérit : « La pause devant une télé-réalité, il n'y a que ça de vrai ! »

« Je pense qu’on est toujours plus efficace le matin. C’est là qu’il faut refaire des exercices de base et l’après-midi ou en soirée, il vaut mieux axer sur des choses qui font travailler la mémoire », constate de son côté Lilian, en terminale STMG. Kalil, en filière ES est, lui, un peu plus laxiste niveau méthode : « Réviser un tout petit peu tous les jours pour avoir l’impression d’avoir bossé et arrêter de culpabiliser, c’est ça le secret ! », ironise-t-il.

Bannir son téléphone

« Pour ne pas être tenté par mon téléphone, je supprime certaines applications qui me font perdre du temps. Si ça ne suffit pas, je demande à un membre de ma famille de planquer mon ordi et mon téléphone pour ne pas que je les utilise », explique Marouane, en terminale S.

Et le jeune homme n’est pas le seul à devoir restreindre son accès aux réseaux sociaux afin de pouvoir se concentrer. « Eteindre son téléphone », « le laisser sans batterie », « le mettre en mode avion » ou encore « supprimer son compte Facebook temporairement », les astuces ne manquent pas pour parvenir à revoir ses notions à l’abris des tentations.

« C’est un peu le même problème avec l’ordi, on est tenté de regarder un épisode d’une série entre deux sessions et puis on finit par regarder une saison entière », s’amuse Nora, élève de terminale ES.

Le break idéal, manger ?

Lorsqu’on demande aux lycéens ce qui les fait tenir dans cette dernière ligne droite avant le bac, la réponse est quasi unanime : la nourriture. « Je n’ai pas vraiment de conseils bien-être en période de révisions, je ne suis pas youtubeuse beauté… Personnellement, je me contente de manger comme un gros porc », confesse fièrement Jules, en terminale S. « Se goinfrer de kinders, ce n’est pas mal aussi », ajoute Emilie.

Au-delà de s’engraisser toute la journée, ce qui est fortement déconseillé par les profs, les psychologues et les nutriotionnistes, ces jeunes gens recommandent à tous leurs homologues de s’aérer l’esprit, de sortir entre potes et surtout de ne pas négliger ses loisirs en ces temps difficiles « pour ne pas devenir fou », insiste Dimitri, camarade de classe de Jules.