Quelle organisation pour ses révisions à deux semaines de la première épreuve du bac S ? Orientation-Education vous prodigue quelques petites astuces pour préparer votre planning.

Le sprint final est lancé. Il ne vous reste maintenant plus que deux semaines avant la première épreuve du baccalauréat scientifique : la philosophie. Il est à présent l'heure de relire toutes vos fiches de révisions, de perfectionner vos connaissances des cours et de faire des exercices de préparation aux épreuves.

Mais comment réaliser le meilleur planning de révisions à moins d'un mois du jour J ? Surtout, privilégiez les matières avec les plus gros coefficients (mathématiques, physique chimie ainsi que sciences de la vie et de la Terre ou sciences de l'ingénieur ou écologie, agronomie et territoires). Vous devez être au point dans ces enseignements pour obtenir la meilleure note au baccalauréat. Orientation-Education vous livre quelques conseils afin d'aborder les deux semaines de révisions.

Semaine 1 : un planning serré

Avant d'aborder la première semaine de révisions, l'important est de connaître vos points forts et ceux sur lesquels vous devez encore progresser. En prenant en compte ces éléments, vos capacités de travail, de concentration, et les coefficients des différentes manières, vous pourrez définir un programme adapté. Il vous faudra faire preuve d'organisation et de motivation car ces deux semaines vous demanderont beaucoup de travail.

« Sur le principe, il ne faut négliger aucune matière, même celles à petits coefficients, explique Marie-Hélène, professeure de mathématiques. On ne sait pas dans quel état on sera le jour des épreuves à fort coefficient ou si le sujet nous conviendra. Il faut donc être apte à réussir même dans les matières qui peuvent sembler mineures. »

Faire un programme de révisions

Quels sont les chapitres que vous maîtrisez ? Quels sont ceux qui nécessitent encore du travail ? Combien de temps pensez- vous devoir y consacrer ? En faisant ce travail de réflexion, vous pourrez établir un programme qui vous permettra de progresser.

« Il vaut mieux éviter de terminer en révisant les parties de cours que l'on aime le moins ou avec lesquelles nous avons le plus de mal. Plus on s'y met tard, moins on aura envie de les faire et moins on les maîtrisera. L'idéal serait peut-être d'alterner entre des matières que l'on aime et qu'on sait faire pour se mettre en confiance et trouver de la motivation, et celles que l'on aime moins mais qu'il faut tout de même connaître », argue Marie-Hélène.

Essayez de varier les plaisirs : si vous avez passé une matinée à revoir une partie du programme de physique-chimie ou de mathématiques, n'hésitez pas à alterner l'après-midi avec le cours d'histoire-géographie ou en réviser le vocabulaire en langues. De même, n'hésitez pas à vous exercer sur les annales des sujets des années précédentes : la plupart du temps, elles sont un bon indicateur des sujets qui peuvent vous être proposés. De plus, elles vous permettent de vous entraîner dans les conditions réelles d'examen.

N'hésitez pas à réviser de manière plus ludique. Il existe des quiz sur internet pour réviser certaines matières. Demandez également à vos proches de vous faire réciter. Puis, vous pouvez aussi organiser des après-midi de révisions avec deux ou trois camarades de promotions en choisissant une matière. Discuter entre amis des notions de cours permet parfois de les intégrer beaucoup plus vite qu'en les relisant cinq fois.

Semaine 2 : derniers entraînements avant le jour J

Plus que quelques jours avant la première épreuve. Vous devez maintenant essayer de vous entraîner un maximum dans les conditions de l'examen. Eteignez votre ordinateur, restez loin de votre téléphone, et concentrez-vous pendant plusieurs heures sur des exercices. C'est le meilleur moyen pour vous de ne pas vous faire surprendre le jour des épreuves.

Puis, maintenant que vous avez révisé les parties difficiles du programme, n'hésitez pas à vous perfectionner dans les matières dans lesquelles vous pouvez gagner des points. Cette méthode vous permettra de ne pas stresser, vous travaillerez avec plaisir et prendrez confiance en vous à l'approche du jour J.

Il est également important de s'aérer l'esprit le plus possible. Ne passez pas votre temps dans votre chambre devant vos fiches. Sortez, voyez vos amis, votre famille. N'hésitez pas également à pratiquer une activité physique. Elle vous permettra de décompresser et de vous mettre dans de bonnes conditions pour retourner à vos révisions. Et d'arriver en forme le jour des examens, pour obtenir les meilleurs résultats possibles.