Quelle est la véritable valeur d'une mention ? De plus en plus de lycéens décrochent le diplôme du baccalauréat avec cet avantage qui peut faire la différence dans les études supérieures.

Viser une mention au baccalauréat : pari tenu. En effet, en 2014, 47 % des bacheliers ont obtenu leur diplôme avec une mention, soit avec une moyenne minimum de 12/20. Un chiffre bien supérieur à celui des échecs. Par ailleurs, 10,7 % ont même décroché une mention « très bien », soit sept fois plus qu'il y a 20 ans... Certains pensent, par conséquent, que la notation n'est plus aussi sévère qu'auparavant tandis que d'autres affirment que le niveau des bacheliers s'est élevé.

Bon départ dans les études supérieures, mais pas indispensable

Il est vrai que l'obtention d'une mention permet à l'élève de démarrer d'un bon pied son parcours dans l'enseignement supérieur. Il est en effet plus facile de passer les étapes des différents concours avec une très bonne moyenne au baccalauréat. De plus, dans certaines filières sélectives, les démarches d'inscriptions peuvent être plus rapides.

C'est notamment le cas des Instituts d'Etudes Politiques (IEP), par exemple, où la mention permet aux bacheliers ayant plus de 16/20 de moyenne de présenter directement un dossier d'admission. Cependant, la concurrence est de plus en plus rude. La preuve : seulement 14 % des élèves postulant dans cette voie ont finalement été acceptés !

Mais, pour la plupart des formations post-bac, les admissions se font avant même les résultats... La mention donne donc confiance à celui qui la décroche.

Une valeur ajoutée sur le CV et dans le porte-monnaie

Afficher une mention au bac sur son CV est évidemment un plus. Mais ce n'est pas ce que regardent en premier les recruteurs, qui sont bien souvent plus attirés par les expériences professionnelles, la formation post-bac...

A contrario, depuis quelques années, certains établissements bancaires ont compris l'intérêt que pouvait représenter le marché de la mention. Ils offrent ainsi - sur un compte épargne préalablement ouvert dans leurs agences, bien entendu - jusqu'à 160 euros pour une mention « très bien », 80 euros pour la mention « bien », et 60 euros si vous avez obtenu une mention « assez bien »... sans oublier divers cadeaux. Certaines municipalités françaises offrent également des avantages financiers à leurs meilleurs bacheliers.

De plus, si vous êtes boursier et que vous obtenez une mention « très bien » au baccalauréat, le rectorat transmet votre dossier au CROUS, qui vous verse ensuite une aide au mérite d'un montant annuel de 1 800 euros. Ce qui est loin d'être négligeable, notamment pour financer ses études supérieures.

Dernière mise à jour : 16 mars 2015