Le bac professionnel se prépare en trois ans dans un lycée professionnel ou dans un CFA (centre de formation d'apprentis). Il offre aux jeunes qui sortent du collège une formation pratique et théorique permettant, à terme, d'entrer sur le marché du travail ou de poursuivre ses études.

Accessible après la 3ème, le bac pro prépare en premier lieu à l'entrée dans le monde de l'entreprise. Toutefois, rien n'empêche une éventuelle poursuite d'études dès la validation du diplôme. Par ailleurs, les titulaires d'un CAP (Certificat d'aptitude professionnelle) ou d'un BEP (Brevet d'études professionnelles) peuvent intégrer ce cursus directement en première professionnelle.

L'organisation du bac pro en trois ans

Depuis la rentrée 2009, le bac professionnel se prépare en trois ans. En 2013, 667 000 lycéens étaient inscrits dans cette filière, soit un jeune sur quatre.

La seconde professionnelle

La première année, appelée seconde professionnelle est ouverte aux jeunes sortants de troisième. A l'issue de cette année, les élèves peuvent choisir de poursuivre leur cursus vers une première professionnelle ou s'orienter, grâce à une nouvelle passerelle, vers une 2ème année de CAP.

A noter : le choix de la spécialité de bac pro, parmi les plus de 80 disponibles, peut être modifié à la fin de l'année de seconde pour une autre spécialité contenue dans le même champ professionnel.

La 1ère professionnelle

La première professionnelle est la deuxième année du cursus bac pro rénové. Le passage d'une certification intermédiaire (BEP ou CAP) est prévu à la fin de l'année pour valider les compétences professionnelles acquises et permettre l'insertion professionnelle en cas d'échec ou d'abandon en terminale professionnelle.

La validation de cette certification intermédiaire ne conditionne pas pour autant le passage en terminale professionnelle ni l'obtention du bac pro.

D'autre part, les titulaires d'un CAP peuvent intégrer le cursus bac pro. De même, une autre passerelle permet aux jeunes issus d'une 1ère professionnelle de rejoindre une 1ère technologique, après examen de leur dossier par l'inspecteur d'académie.

La terminale professionnelle

La terminale professionnelle est sanctionnée par l'examen du bac pro. Ce dernier comporte sept épreuves obligatoires et une épreuve facultative au choix. Une épreuve de rattrapage, dite « épreuve de contrôle », est prévue en cas d'échec à l'examen initial.

De l'intérêt de choisir le bac pro

Le bac pro en trois ans est une formation très équilibrée qui allie enseignements généraux, technologiques et professionnels mais également de périodes en entreprise. Pour mettre en pratique ces acquis, 22 semaines sont consacrées aux stages sur les trois ans d'études. Cela leur garantit des compétences nécessaires à une bonne insertion professionnelle, selon les secteurs, un fois diplômés. Par ailleurs, la majorité des spécialités « Bac pro » sont ouvertes en apprentissage ou en alternance.

D'autre part, la poursuite d'études est tout à fait possible, en cycles courts (BTS, écoles spécialisées, formations complémentaires d'initiative locale (FCIL) ou Mentions complémentaires (MC)) ou longs (universités, grandes écoles après une classe préparatoire).

Témoignage d'un diplômé du Bac pro : Rémi G., apprenti Bac pro à Rennes

« Cette formation m'a permis de véritablement me familiariser avec le milieu de l'entreprise. Aujourd'hui je dispose de suffisamment de repères pour envisager une poursuite d'études... toujours en alternance !

Je pense m'orienter vers un BTS puis, ensuite, intégrer le monde du travail fin armé de quelques années d'expérience professionnelle. En s'orientant vers un bac pro en alternance, nous bénéficions d'un encadrement maximal tant en entreprise qu'en centre de formation. Ensuite ? Il reste à construire un projet professionnel fiable et audacieux.

Trop de titulaires de bac pro se contentent de ce qu'on leur donne et n'évoluent pas vraiment durant leur carrière. Il faut en finir avec cette image là et dire aux jeunes que s'ils font preuve de suffisamment de motivation et de travail, tout est alors permis ! »

Dernière mise à jour : 11 mars 2015