Les premières épreuves du baccalauréat Hôtellerie débuteront dans deux semaines. Quelle organisation adopter ? Sur quelle vague de révisions surfer ? Orientations vous propose un planning pour les deux semaines à venir.

Le bac Hôtellerie débutera avec la première épreuve de philosophie. Le coup d'envoi de la période de révisions est donné : les semaines qui précèdent le baccalauréat doivent être optimisées afin de mettre toutes les chances de votre côté. L'épreuve de gestion hôtelière et mathématiques, avec un coefficient 7, est la plus importante. Elle est suivie par l'environnement du tourisme (coefficient 4) et les sciences appliquées et technologies (coefficient 4 également). Vous connaissez les matières dans lesquelles vous êtes doué et celles dans lesquelles vous l'êtes un peu moins, il faut donc vous organiser selon elles. A deux semaines de l'examen final, Orientations vous propose un planning de révisions pour vous accompagner dans l'aventure.

Semaine 1 : cibler les matières stratégiques

Vous êtes désormais en plein cœur des révisions. Deux semaines vous séparent de la ligne d'arrivée et il faut maintenant mettre les bouchées doubles. Vous avez fait le bilan de vos forces et vous avez revu les bases de vos cours. Il s'agit, d'abord, d'organiser votre planning de révisions selon les matières à fort coefficient.

L'épreuve écrite la plus importante est celle de gestion hôtelière et mathématiques (coefficient 7). L'épreuve se compose de deux parties : la gestion hôtelière et le droit, ainsi que les mathématiques. Vous disposerez de 4 heures et demie pour traiter une étude de cas pour la première, un ou deux exercices pour la seconde. Il s'agira de mobiliser les connaissances acquises en cours tout en gérant votre temps en fonction des deux parties.

La deuxième semaine de révisions doit servir à maîtriser parfaitement ces matières à fort coefficient, qui vous permettront de vous assurer des points d'avance et d'obtenir la meilleure note possible. Accordez-vous quelques heures dans la journée pour apprendre vos chapitres, puis un peu plus tard, entraînez-vous à l'aide des annales du bac. Mettez-vous dans les conditions de l'examen, chronométrez-vous selon le temps qu'on vous accordera réellement le jour J, évitez de consulter vos notes ou vos fiches. Cela vous permettra d'être beaucoup moins stressé lorsque vous passerez l'examen.

Le soir, chez vous, amusez-vous à réaliser des exercices pour vérifier si les bases de votre cursus sont bien assimilées. Et si le cœur vous en dit, partez en week-end ou en vacances pour mieux réviser.

Semaine 2 : un dernier effort en douceur

La dernière semaine de révisions ne doit pas être source d'angoisse. Elle doit vous permettre de réviser les matières que vous affectionnez tout particulièrement, de façon à fournir moins d'efforts que la semaine précédente. Penchez-vous désormais sur les matières pour lesquelles vous avez le plus de facilités, cela vous assurera une certaine tranquillité d'esprit par la suite. Si vous avez choisi des options telles que la danse, l'histoire des arts ou le théâtre-expression dramatique ; cela pourra vous permettre de gagner des points d'avance. Vous serez alors plus confiant pour passer l'examen final.

Enfin, pensez à décompresser. Il est indispensable d'adopter une bonne hygiène de vie durant le mois qui précède le baccalauréat. Si vous avez suivi un planning de révisions efficace, vous n'aurez aucune raison de vous infliger de quelconques nuits blanches pour préparer vos épreuves, qui sont d'ailleurs fortement déconseillées.

Pensez à vous divertir, à vous aérer, à voir des amis ou de la famille. Exprimez votre stress si besoin, parlez-en autour de vous. Cela vous aidera à être plus serein le jour de l'examen et à obtenir, après trois ans de dur labeur, votre baccalauréat.