Après un bac économique et social (ES), beaucoup de pistes sont envisageables pour les bacheliers. Universités, écoles spécialisées, IUT, classes préparatoires,... les cursus sont très variés.

Que ce soit à l'université, en IUT, en prépa, ou en école spécialisée, les élèves sortant d'un baccalauréat ES sont de plus en plus appréciés. Ce qui leur laisse une large palette de choix pour débuter leurs études dans l'enseignement supérieur. « En terminale, les élèves des filières ES s'interrogent souvent. Leur bac leur offre de nombreuses possibilités et ils ont une certaine crainte de ne pas effectuer le bon choix », explique Elisabeth Devals, conseillère d'orientation au CIO Mediacom. Il faut donc bien peser le pour et le contre afin de choisir la formation la plus adaptée à son profil.

L'université, choix privilégié par une majorité de bacheliers ES

L'université reste une voie très privilégiée par les bacheliers de série ES. Et pour cause, ils sont trois sur quatre à faire ce choix. Nombre d'entre eux choisissent la filière Administration Economique et Sociale (AES). D'autres préfèrent s'orienter vers les filières juridiques qui mènent en 5 ou 8 ans aux métiers de la justice, du notariat, du conseil aux entreprises, des ressources humaines,...

Pour les profils plus littéraires, les possibilités sont également nombreuses en section Lettres. De leur côté, ceux qui préfèrent les mathématiques peuvent par exemple opter pour une licence Mass (mathématiques appliquées en sciences sociales) avec un projet dans l'ingénierie financière, le marketing, les assurances...

Les écoles spécialisées : une autre alternative

Certains bacheliers ES souhaitent se spécialiser dès la sortie du lycée. Les établissements spécialisés tels que les Instituts d'Etudes Politiques (IEP), les écoles de journalisme, du social ou du paramédical sont par exemple une bonne alternative.

Il existe dix IEP en France (un sur Paris et neuf en province) qui forment leurs étudiants dans différents domaines tels que l'économie la gestion, les relations internationales ou la communication.

Les écoles de commerce post-bac ont également de plus en plus de succès chez les bacheliers, notamment grâce à leur cursus en trois ans : le Bachelor. Ces formations très professionnalisantes permettent d'aborder différentes matières telles que l'économie, la communication, le commerce,... Elles permettent aux étudiants de se construire un profil axé sur l'international.

BTS et DUT : des formations courtes pour une insertion rapide sur le marché de l'emploi

Certains lycéens souhaitent s'insérer rapidement dans la vie professionnelle. Ainsi, les formations en deux ans telles que les DUT et les BTS sont toute indiquées. D'ailleurs, près d'un bachelier ES sur cinq s'oriente vers ces filières chaque année.

En BTS par exemple, les filières du secteur tertiaire sont de plus en plus recherchées par les élèves, en particulier les spécialités Négociation et relation client (NRC), Banque, Commerce international et Management des unités commerciales (MUC).

Des formations très opérationnelles. La plupart donnent d'ailleurs la possibilité aux étudiants d'effectuer leurs deux années en alternance. Ce qui leur permet, après l'obtention de leur diplôme, de s'insérer immédiatement sur le marché du travail, ou de poursuivre leurs études en intégrant une licence professionnelle.

Le choix des classes préparatoires

Seul un petit nombre de bacheliers ES se dirige vers les classes préparatoires. Lorsque c'est le cas, ils choisissent les prépas économiques et commerciales (ECE) qui sont un excellent tremplin vers les grandes écoles de commerce. Les autres se dirigent vers des prépas littéraires.

Motivation, travail, assiduité : ces filières demandent énormément d'investissement de la part des étudiants qui s'y engagent. Il est donc important d'être sûr de son choix avant de s'engager dans cette voie qui exige un moral d'acier.

Pour chacune de ces possibilités, il est recommandé de bien réfléchir avant de s'engager, de peser le pour et le contre, et de faire son choix en connaissant bien toutes les alternatives existantes.

Dernière mise à jour : 22 décembre 2014