Malgré son importance, l'épreuve de littérature présente la particularité d'être relativement courte. Elle ne dure en effet que deux petites heures : il est donc quasiment impossible de produire un devoir très détaillé... Il est de ce fait nécessaire d'aller à l'essentiel, d'autant que les élèves sont invités à répondre à deux questions qui porteront sur un objet d'étude du programme de l'année. Pour gagner des points supplémentaires le jour-J, Orientations vous dévoile 10 astuces et conseils.

Soignez la présentation

Les élèves ont bien souvent tendance à sous-estimer et à négliger l'effet considérable que produit une copie soignée sur le correcteur. La structure du devoir doit ainsi être apparente, et une bonne séparation de l'introduction des différentes parties pourra également vous avantager au moment de la notation.

Analysez la question

Il est impératif de bien lire la question préalable, qui permet d'analyser et d'évaluer la difficulté du texte à étudier. Cela vous permettra de prendre en compte la problématique, et de ne pas partir sur de possibles fausses pistes...

Insistez sur l'introduction

L'amorce de l'introduction est, en quelque sorte, un atout de séduction.Quantité de copies commence ainsi par "le texte que nous allons étudier...",  "ce texte...", "depuis toujours...", ou encore par la biographie de l'auteur voire une esquisse plus ou moins longue du mouvement littéraire auquel est supposé appartenir le texte proposé en commentaire. Ces amorces ne mettent pas le correcteur lecteur en appétit. Au contraire, il faut lui donner envie de lire et, par voie de conséquence, avoir un peu plus d'imagination pour trouver la formule qui le mettra en état de suspens.

Gérez votre timing

Il faut bien prendre le temps de lire le sujet et le texte afin de répondre aux questions de façon globale. Le temps devra être réparti en fonction des coefficients de chaque question, et il ne faut pas hésiter à consacrer un maximum de temps à défricher le sujet, ainsi qu'à rédiger introduction avec problématique, plan détaillé et conclusion. Le temps restant sera consacré à la rédaction du corps du devoir.

Soyez structuré

Même s'il s'agit de répondre à des questions, il faut donner l'impression au lecteur que le discours tenu a un début, un milieu, une fin, et qu'il offre une vraie progression en vue d'atteindre un objectif précis et déterminé dès le début.

Privilégiez une écriture simple

Un correcteur attend de vous un bon niveau de langue. Mais attention : cela ne signifie pas des phrases longues et alambiquées. Privilégiez des phrases courtes mais claires et coordonnées par des mots de liaison.

Appuyez-vous sur des citations

Il est crucial de pouvoir citer un, deux voire trois auteurs en relation avec le sujet proposé. Les citations doivent paraître entre guillemets et, si jamais vous ne vous en souvenez pas de manière exacte, privilégier dans ce cas la reformulation.

Illustrez vos idées

Il faut savoir développer un exemple littéraire pour illustrer une idée avec pertinence. Utilisez ainsi vos connaissances culturelles pour montrer au correcteur que vous pouvez vous détacher de votre cours tout en restant dans le sujet abordé.

N'oubliez pas la conclusion

Dès le début de l'épreuve, il sera ingénieux de faire l'introduction voire même la conclusion. Cela évitera non seulement d'être déstructuré, mais également de rendre un devoir inachevé. Quelle impression désagréable pour un professeur de voir que vous n'avez pas su gérer votre  temps !

Relisez-vous

La relecture est bien souvent négligée par les élèves lorsqu'ils n'ont pas su gérer leur temps. Il est toutefois nécessaire de consacrer 10 bonnes minutes à une relecture minutieuse pour chasser les fautes d'orthographe et de syntaxe. Ne perdez pas de vue qu'il s'agit d'une épreuve de littérature !