L'Histoire-géographie fait partie des épreuves phares du baccalauréat général. Comment appréhender cet examen ? Pour Orientations, deux professeures d'Histoire-géographie ont accepté de vous livrer leurs conseils.

Il s'agit de l'une des matières les plus importantes du bac général : l'Histoire-géographie. L'épreuve dure quatre heures pour les bacs L et ES, trois heures pour la série S. Dans tous les cas, elle comporte deux sous-épreuves : une majeure et une mineure. C'est pourquoi il est primordial de bien se préparer à cet examen : pour Orientations, deux professeures d'Histoire-géographie vous prodiguent leurs conseils.

Se lancer dans les révisions

Les révisions doivent vous permettre de reprendre les cours dispensés tout au long de l'année. « Beaucoup de chapitres doivent être assimilés, explique Caroline Jeanne, professeure d'Histoire-géographie en série L. Le travail fourni tout au long de l'année est une clé importante pour réussir cette épreuve », ajoute-t-elle.

Vous devez situer l'Histoire-géographie dans les matières à revoir en priorité. Caroline Jeanne précise que « dans les filières L et ES, l'Histoire géographie représente un gros coefficient (4 en L, 5 en ES). Il faut donc y accorder une place importante au moment des révisions, explique-t-elle. Cela dépend aussi des éventuelles difficultés ou facilités dans la matière. C'est assez personnel ».

Emmanuelle Delattre, également professeure d'Histoire-géographie, propose « d'organiser les révisions par thèmes, de faire un planning et d'essayer de s'y tenir ». Pour l'Histoire, l'enseignante vous conseille de « vérifier vos connaissances en vous interrogeant sur chacun des thèmes. Cela permet de voir votre capacité à redonner les plans de cours. Demandez-vous : comment définir tel mouvement politique ? Quels sont les 3 éléments de l'identité de tel personnage ? ».

L'incontournable fiche de révisions sera votre alliée si elles sont « synthétiques, reprenant les sujets de chaque thème et des exemples développés. Il ne faut pas essayer de retenir toutes les dates, mais plutôt les moments charnières, les personnages clés, précise Emmanuelle Delattre. Pour la géographie, révisez avec les croquis et cartes de synthèse afin de travailler votre mémoire visuelle ».

Ce qui fait la différence : la méthodologie

L'épreuve d'Histoire-géographie a la spécificité d'être divisée en deux sous-épreuves, l'une portant sur l'Histoire, l'autre porte sur la géographie. Dans les deux cas, votre « capacité à réfléchir et à répondre à une question, la fameuse problématique, est attendue », explique Emmanuelle Delattre.

Caroline Jeanne ajoute que « la méthode doit être rigoureusement appliquée. Aucun élément ne doit manquer dans l'introduction d'une composition et l'on doit sentir que les connaissances sont maîtrisées, précise la professeure. Pour la géographie, j'attends un croquis très soigné ». Emmanuelle Delattre partage cet avis : « la méthode prime parfois sur les connaissances, c'est pourquoi il est primordial de bien revoir la méthode donnée en classe avant l'examen final », rappelle-t-elle.

Des méthodes plus ludiques

« L'une des façons les plus ludiques de réviser est de travailler en groupe, indique Caroline Jeanne. C'est stimulant et souvent très utile d'expliquer un point à quelqu'un d'autre, cela permet de clarifier sa propre pensée en l'exprimant rigoureusement », argue-t-elle.

Pour l'Histoire-géographie, les documents audiovisuels peut aider : « la série "Le dessous des cartes" offre des synthèses efficaces pour la géographie, confie Caroline Jeanne.

Sur France Culture, l'émission "La Fabrique de l'Histoire" consacre du temps aux chapitres qui sont au programme de terminale, en invitant des professeurs qui proposent des plans de composition », rappelle l'enseignante. Sur Internet, j'ai contribué à la réalisation de fiches méthodes en ligne (très détaillées, ndlr) pour le concours d'entrée à Sciences Po, également utiles pour l'Histoire-géographie au bac ».

Le jour J

La période précédant l'examen final, veillez à « bien dormir, bien manger et continuer vos activités sportives, conseille Caroline Jeanne. Ne vous engagez pas dans de grandes révisions la veille de la première épreuve, mais relisez au maximum vos fiches synthétiques pour vous rassurer », argue la professeure d'Histoire-géographie.

Lorsque vous serez devant votre copie le jour J, il s'agira de bien gérer votre temps. « Lisez le sujet avec beaucoup d'attention et définissez les termes de la problématique donnée, précise Emmanuelle Delattre. Une fois cette étape terminée, notez les points de méthode sur le brouillon et lancez-vous. Consacrez 1/3 de temps à l'élaboration du brouillon, 2/3 de temps à la rédaction », conseille-t-elle.

Caroline Jeanne se veut rassurante : « En Histoire-géographie, le candidat a quatre heures devant lui, et l'expérience montre que cette durée est adaptée, voire large. Très peu d'élèves ne parviennent pas à finir l'épreuve dans les temps, explique la professeure. Pensez, pendant l'épreuve, à vous ménager quelques pauses », conclut-elle. Surtout, soyez confiants : si vous avez bien révisé, vous aurez toutes les chances d'obtenir la meilleure des notes.

Spécial bac Tout pour réussir le bac