Trente-trois candidats de l’Eure-et-Loir vont peut-être devoir repasser l’épreuve de SES du bac 2018, annonce L’Etudiant. La raison : leurs copies ont été volées dans la voiture du correcteur. 

Douche froide pour ces élèves des lycées de Chartres et de Luisant. Ils sont attendus lundi 2 juillet à 8 heures pour plancher, de nouveau sur quatre ou cinq heures de sciences économiques et sociales, plus gros coefficient de leur bac ES (7 ou 9). 

Le rectorat de d’Orléans-Tours a indiqué que l’épreuve de lundi présentera un « même niveau de difficulté » que celle nationale, passée le 21 juin dernier. Toutefois, « les correcteurs seront sensibilisés sur les conditions de passage de l’examen pour les candidats ». 

C’est donc parti pour un nouveau weekend de révisions pour cette trentaine d’élèves, alors qu’ils pensaient enfin être en vacances. Les candidats qui ne pourront pas passer l’épreuve lundi seront convoqués à la sessions de remplacement de septembre 2018. 

Dernier espoir pour eux : que les copies soient retrouvées d’ici lundi matin…