Un récent sondage réalisé par Diplomeo dévoile que les candidats à l’édition 2017 du baccalauréat sont plus confiants que leurs prédécesseurs de 2016. Des élèves ambitieux, puisque plus de la moitié d’entre eux (52%) visent une mention.

L’étude a été effectuée en ligne par Diplomeo entre le mois d’avril et mai 2017 auprès de 1.701 terminales. L’un des points à retenir : la confiance des lycéens quant à leur obtention du baccalauréat. En 2017, ils sont 68 % à penser décrocher leur diplôme contre 63 % l’an passé. Cette hausse de confiance est encore plus visible chez les lycéens préparant un bac professionnel, passant de 56 % d’élèves confiants en 2016 à 68 % en 2017.

Les filles moins sûres d’elles…

Une fois de plus, des différences se font ressentir entre filles et garçons. Cette enquête révèle que les futures bachelières révisent plus que leurs homologues masculins. 76 % d’entre elles révisent au moins une fois par semaine contre 70 % des garçons.

Cela peut s’expliquer par un manque de confiance un peu plus important chez les filles. En effet, seules 62 % d’entre elles pensent obtenir le bac cette année contre 74 % des garçons de terminales.

… mais plus ambitieuses

Toutefois, cela ne les empêche pas de mettre la barre haute en termes de résultats. 49 % des lycéennes ambitionnent la mention « bien » et 23 % la mention « très bien » contre respectivement 46 % et 20 % des garçons.  

Bac : Les jeunes sont-ils confiants ? Bac : Les jeunes sont-ils confiants ?

Un lycéen sur deux vise la mention

Après un taux de réussite record de 88,5 % au bac 2016, les candidats de cette année semblent encore plus motivés. Diplomeo note une progression de la part des élèves qui espèrent récolter une mention avec leur diplôme.

Toutes filières confondues, les élèves de terminale sont 52 % à penser à la mention, alors que 48,2 % en ont décroché une en 2016. La mention « bien », accordée à ceux ayant obtenu entre 14 et 16 de moyenne, reste la plus visée (48 %).

Plus pessimistes sur le sort que leur réserve APB

Diplomeo Diplomeo

Néanmoins, l’enquête soulève qu’en ce qui concerne leur affectation pour leur vœu n°1, l’enthousiasme des lycéens se fait timide cette année. En 2016, 51 % des personnes ayant formulé un vœu sur APB se déclaraient confiants pour y obtenir une place. En 2017, ce chiffre tombe à 49 %.