Comme à chaque édition du baccalauréat, les moyennes incroyables de certains bacheliers suscitent l’émoi des médias. Cette année, c’est Chloé, avec une moyenne de 21,28 qui trône à la tête du palmarès.

Le jeu des options peut parfois donner naissance aux moyennes exceptionnelles de certains néo-bacheliers. Découvrez les cinq moyennes de l’édition 2017 du baccalauréat qui sortent de l’ordinaire.

Chloé : 21,28/20

La jeune fille de 17 ans aura donc fait mieux qu’Emilie Laurent, cette bachelière 2016 qui avait obtenu son bac avec 21,22 de moyenne. Chloé Tossem, élève scientifique au lyée Evariste-de-Parny, à Saint-Paul sur l’île de la Réunion est l’heureuse détentrice de la meilleure moyenne de l’édition 2017 avec un 21,28/20.

Toutefois, Chloé entend rester humble. « Il ne faut pas prendre la grosse tête », commente-t-elle auprès d’Outre-mer 1ère. La jeune fille se prépare maintenant à intégrer une prépa littéraire.

Antoine : 21,24/20

Vient ensuite le meilleur bachelier de France métropolitaine, selon La Voix du Nord : Antoine Bordino, 17 ans et sa moyenne générale de 21,24/20.

Ancien lycéen de filière scientifique au lycée Saint-Jude d’Armentières (Nord), cet élève brillant a réussi à décrocher un 20 dans plusieurs matières : oral de français, histoire-géo, mathématiques ou encore physique-chimie.

Paul : 20,92/20

La ville d’Armentières serait donc la ville des records cette année puisqu’un autre lycéen originaire de cette commune des Hauts-de-France obtient son bac avec 20,92 de moyenne.

Pour ce néo-bachelier de la série scientifique, sa pire note reste celle d’européenne anglais… un petit 17. Paul rentre en Paces à Lille 2 à la rentrée prochaine.

Titouan : 20,81/20

Direction l’académie de Grenoble, dans la ville de Pont-de-Chéruy (Isère), pour trouver ce qui pourrait être la 4ème meilleure moyenne du baccalauréat 2017. Titouan Robin, 18 ans, connaît lui aussi son heure de gloire dans la presse locale ces derniers jours.

En effet, grâce à l’option latin et la section anglais européenne, le néo-bachelier issu de la série ES, décroche son diplôme avec 20,81 de moyenne.

Gabrielle : 20,35/20

Au lycée Rémi-Belleau de Nogent-le-Rotrou dans l’Eure-et-Loir aussi, on célèbre l’excellence de l’une de ses élèves. Gabrielle Gauron, 18 ans, ex terminale S, obtient son baccalauréat avec 20,35 de moyenne générale. Et la jeune fille n’en est pas à son premier exploit.

Par le passé, elle a déjà remporté une victoire au concours des 24 Heures du Net, un prix de lauréate au Concours nationale de résistance ou encore une distinction au prix des jeunes auteurs pour l’Europe en langue allemande, comme le précise le journal l’Echo Républicain.