Comme chaque année, certains candidats sortent du lot de par leur âge hors du commun. En 2017, c’est Elsa, 13 ans, candidate libre en Guadeloupe qui sera la benjamine de cette édition. A l’opposé, la candidate la plus âgée a 74 ans.

Plus de soixante ans séparent donc la doyenne et la benjamine de cette édition 2017 du baccalauréat. Elsa, âgée de 13 ans et surdouée passera son bac L en candidate libre en Guadeloupe dans quelques jours. De l’autre côté de la barrière, c’est une femme âgée de 74 ans qui planchera sur les épreuves du bac dans l’académie de Paris.

Une ado surdouée

La jeune adolescente est déscolarisée depuis l’âge de 5 ans et suit les cours de chez elle avec l’aide de sa mère, comme l’explique cette dernière dans un reportage de France 3. « Elle arrive à apprendre des leçons en moins de deux heures alors que je les apprends en une matinée. Elle a de grandes capacités mentales », confie sa meilleure amie à la caméra.

Les records restent à battre

Toutefois, cette année ces deux candidats ne détrônent pas leurs prédécesseurs grâce à leurs âges. En effet, le record du candidat le plus jeune au baccalauréat date toujours de 1989. Il a été établi par un certain Arthur Ramiandrisoa lorsque celui-ci était âgé de 11 ans et 11 mois.

Du côté des doyens aussi, le record est loin d’être décroché. En 2015, le candidat le plus âgé affichait 93 années au compteur.