Vous êtes diplômé d'un bac+2 et vous n'avez pas de formation pour la rentrée de septembre ? Des solutions s'offrent à vous : intégrer une L3, l'enseignement à distance, le bachelor, l'année de césure, le service civique... Autant de possibilités qui vous permettront de mettre à profit votre temps.

Vous avez obtenu un diplôme de niveau bac +2 et n'avez pas de formation pour la rentrée de septembre ? Une multitude de possibilités existent pour rebondir. Parmi elles, intégrer une L3, opter pour l'enseignement à distance, préparer un bachelor, vous offrir une année de césure ou encore accomplir une mission de service civique. Orientations revient sur toutes les pistes à envisager.

Option n°1 : intégrer une L3

Première possibilité : contacter les universités qui proposent des rentrées tardives ou décalées pour une admission en troisième année de licence. Que vous soyez diplômé d'une L2, d'un BTS, d'un DUT,...

Vous pourrez intégrer une L3 directement grâce au système d'équivalences. Certains établissements permettent de s'inscrire jusqu'en octobre, et parfois en milieu d'année (janvier/février) pour les étudiants sans formation ou en réorientation après un semestre dans une filière différente. L'occasion pour vous de rebondir et d'acquérir un diplôme de niveau bac+3.

Option n°2 : l'enseignement à distance

Autre option : l'enseignement à distance (EAD). Qu'il s'agisse des universités, du Cned ou de Formasup, il est possible de suivre des cours depuis chez soi via une plateforme sur Internet. Souvent, les étudiants peuvent s'inscrire bien après septembre. Une aubaine pour ceux qui souhaitent suivre une formation qualifiante et obtenir un diplôme en fin d'année.

Option n°3 : préparer un bachelor

Sinon, pourquoi ne pas tenter de préparer un bachelor ? Il s'agit d'un diplôme récent qui connaît un très fort développement au sein des écoles de commerce, d'ingénieurs et spécialisées. Il vous sera possible d'intégrer une troisième année après votre bac +2.

Certains établissements peuvent accepter votre candidature après la rentrée habituelle, renseignez-vous auprès d'eux directement. Un bon moyen de rebondir si vous n'avez pas de formation en septembre.

Option n°4 : l'année de césure

Vous y avez déjà pensé mais n'avez jamais osé franchir le pas ? C'est le moment ou jamais : l'année de césure a été renforcée grâce à une circulaire. Cette dernière vise à faciliter les démarches des jeunes et à sécuriser leur parcours s'ils choisissent cette option. Vous pourrez alors travailler, partir à l'étranger ou rejoindre une association.

Option n°5 : le service civique

Si vous rejoignez une association, cela peut aussi être l'occasion d'effectuer une mission de service civique. Il s'agit d'un engagement volontaire de six à douze mois, qui permet de travailler en collaboration avec des associations, des collectivités locales ou des établissements publics en France ou à l'étranger. Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pourrez ainsi participer à de nombreuses activités.

Option n°6 : Réaliser des stages

La dernière possibilité qui s'offre à vous est de réaliser des stages en entreprise. Cela vous permettra de confirmer votre choix d'orientation, avant de rebondir l'année suivante en troisième année de licence ou dans une autre formation. Vous pourrez ainsi acquérir des compétences nouvelles et faciliter votre admission dans la filière de votre choix par la suite.

Si vous n'êtes rattaché à aucun établissement de l'enseignement supérieur pour obtenir une convention de stage, sachez que le Pôle Emploi prodigue des conventions pour des « périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) ». Toute personne sans activité, dans une démarche d'insertion ou en voie de réorientation peut en bénéficier et consolider ainsi son projet professionnel.

De quoi vous aider à rebondir si vous êtes diplômé d'un bac +2 et sans formation en septembre.