Axel a obtenu son baccalauréat après les oraux de rattrapages. Pour Orientations, il revient sur cette expérience et prodigue quelques conseils pour réussir à obtenir le fameux sésame.

Axel revient sur son expérience du rattrapage au bac Axel revient sur son expérience du rattrapage au bac
Axel revient sur son expérience
des rattrapage au bac. © DR

Orientations : Est-ce que vous vous attendiez à être aux rattrapages ?

Axel : "Oui et non. Pour l'affichage des résultats, je n'étais pas là, ce sont donc des amis qui m'ont appelé pour m'annoncer la nouvelle... J'ai mis un peu de temps à me faire à l'idée que je n'étais pas encore en vacances, contrairement à d'autres...

Ce n'est pas vraiment une nouvelle que l'on prend bien : on devient très pessimiste, on se dit qu'on va sûrement redoubler, recommencer une année à bachoter. Puis, très vite, on se dit qu'on n'a pas vraiment le choix, et que l'on doit sauver les meubles."

Orientations : Vous avez opté pour quelles matières pour les oraux ?

Axel : "Les mathématiques et l'économie. Les mathématiques parce que j'avais eu 9/20, et je sentais que je pouvais grappiller quelques points. Pour l'économie, j'avais eu 5/20, alors que ma moyenne pour cette matière tout au long de l'année tournait autour de 11/20. Et surtout, le coefficient pour l'économie était de 9 ! Je n'avais donc rien à perdre !"

Orientations : Comment se sont passés les oraux ?

Axel : "Les oraux de rattrapages se déroulent de la même manière que des oraux de langues. On attend devant la salle, puis on entre et pioche un sujet. On a ensuite 10 minutes de préparation, et 10 minutes d'entretien.

Pour l'épreuve d'économie, je ne suis pas tombé sur une examinatrice très... conciliante ! Elle me posait des questions sur des sujets que je n'avais pas vus en cours, et je sentais qu'elle n'avait pas trop envie de me pousser en avant... Contrairement à l'examinateur pour mon oral de mathématiques, qui a été très pédagogue, et a tout fait pour que je prenne le plus de points possibles !"

Orientations : Quel était votre état d'esprit à la fin de journée ?

Axel : "Je sentais bien que mon oral d'économie n'avait pas été un franc succès... Et, même si je n'avais pas beaucoup de points à rattraper, on ne peut jamais savoir, surtout que les examinateurs n'ont pas le droit de divulguer les notes juste après l'oral...

Les résultats ont été affichés le soir même, et j'ai douté jusqu'à la dernière seconde ! Puis finalement, j'ai eu mon bac avec 10,3 de moyenne ! Je suis passé de 5/20 à 8/20 en économie, et de 9/20 à 12/20 pour les mathématiques."

Orientations : Avec le recul, quel conseil donneriez-vous aux élèves qui doivent passer les rattrapages du bac ?

Axel : "Il faut essayer au maximum de ne pas stresser. Il est nécessaire d'y aller en se disant que ce n'est pas infaisable, d'autres l'ont fait avant nous ! Le choix des matières est très important : il faut voir lesquelles peuvent nous rapporter le plus de points. Quoi qu'il en soit, il faut donner le maximum, bien réviser, montrer à l'examinateur que l'on fait des efforts...

Mais le meilleur conseil à donner est de bien réviser le bac pour, tout simplement, ne pas être contraint de passer par les rattrapages... Comme ça, pas de stress supplémentaire, et puis on est en vacances plus rapidement !"

 

Dernière mise à jour :