La première phase d'admission sur la plateforme Admission Post Bac (APB) commence lundi 8 juin à 14h. Elle durera jusqu'au samedi 13 juin.

A quelques jours du début des épreuves écrites du baccalauréat, la première phase d'admission de la plateforme Admission Post Bac (APB) est lancée. Du 8 au 13 juin, elle donnera la possibilité aux élèves de terminale et étudiants de niveau bac +1 en réorientation, de visualiser les propositions faites par les établissements auxquels ils ont candidaté.

Une proposition par phase, au mieux

Les candidats ne peuvent avoir, au mieux, qu'une proposition d'admission par phase. En tenant compte, de leur liste préférentielle de vœux et du classement réalisé par les établissements pour les formations sélectives, APB leur fera la meilleure offre possible.

Pour savoir s'ils ont obtenu une proposition, les candidats doivent se connecter sur leur dossier APB à l'aide de leurs identifiants.

4 choix possibles

Lors de la première phase d'admission, lycéens et étudiants en réorientation ont quatre choix possibles, si une proposition leur est formulée :

  • « Oui définitif » : le candidat accepte définitivement la formation qui lui est proposée. Dans ce cas-là, il renonce à ses autres vœux et aucune autre proposition ne lui sera faite. Il n'a plus qu'à s'inscrire auprès de l'établissement.

  • « Oui mais » : le jeune accepte la proposition qui lui est faite pour l'instant mais espère obtenir une formation mieux placée dans la liste. Si lors de la phase suivante, une meilleure proposition lui est faite, il perd ses droits sur cette proposition. Dans le cas contraire, il doit à nouveau confirmer sa réponse et se reconnecter à la phase suivante.

  • « Non mais » : le candidat refuse la proposition qui lui est faite mais maintient ses demandes pour les vœux mieux placés sur la liste. Il ne peut alors plus être admis dans cette formation et n'est pas sûr d'avoir une proposition d'un autre établissement.

  • « Démissionner » : le jeune ne souhaite plus être candidat à aucune formation et renonce à tous les vœux qu'il avait formulés.

Attention, il faut absolument donner sa réponse dans les délais impartis. Dans le cas contraire, le candidat est considéré comme « démissionnaire ».