C’est aujourd’hui qu’ouvre le portail APB pour son édition 2017. Si peu de changements d’envergure sont à noter cette année, la procédure a tout de même subi quelques modifications.

Jeudi 1er décembre, c’est aujourd’hui qu’ouvre le portail APB pour la session 2017. Si aucune inscription n’est possible avant le 20 janvier 2017, les terminales et bacheliers en réorientation ont d’ores et déjà accès à l’outil, afin de se renseigner et de se familiariser. 

La session 2017 d’APB se fera dans la lignée de la précédente. Pas de changement majeur à signaler, mais quelques petites modifications sont à prendre en compte. 

Possibilité de candidater à 12 prépas

La limite du nombre de candidatures autorisées ne change pas : comme en 2016, les candidats peuvent en formuler 24. Mais le nombre de candidatures par type de formation est lui aussi limité. En 2016, on ne pouvait ainsi postuler qu’à six classes prépa d’une même voie (littéraire, commerciale, scientifique ou économique). Cette limite est alignée sur les autres formations et repoussée à 12 candidatures. Les candidatures en Manaa (mise à niveau en arts appliqués) sont aussi concernées, et passent de 3 à 12.

Dossiers de candidatures dématérialisés

En 2017, plus besoin d’expédier vos dossiers par la poste. Désormais, les formations sélectives ne demanderont que des documents dématérialisés. C’est-à-dire des formulaires à remplir en ligne ou des versions numériques des documents. La date limite de confirmation de ces dossiers est fixée au 2 avril.

Classer des sous-vœux 

Depuis 2016, si vous postulez à une licence en tension (Staps, Droit, psychologie et Paces), vous devez classer des sous-vœux après ce choix, correspondant aux universités de votre secteur qui proposent cette formation. APB 2017 conservera cette procédure, mais ajoutera une option : celle d’intercaler d’autres candidatures dans votre liste de sous-vœux. Ainsi, vous pourrez par exemple glisser une école d’ingénieurs entre deux licences de Staps.

Par ailleurs, si les terminales L, ES et S devront cette année encore choisir une licence non-sélective de leur académie afin de réduire les risques de se retrouver sans solution à la rentrée, les terminales technologiques et professionnels seront cette année « fortement incités » à formuler des candidatures en IUT et BTS.

Le « oui mais » en phase 3 d’admission

A partir de 2017, les candidats pourront répondre « oui mais » en troisième phase d’admission. Jusqu’ici, ils ne pouvaient y répondre que par « oui définitif » ou « non ». Après les phases 1 et 2, cette option permet de conserver la place proposée tout en attendant de savoir si vous pouvez décrocher un meilleur vœu lors de la phase suivante. Cette possibilté est désormais étendue jusqu’à la procédure complémentaire.

Prolongement de la procédure complémentaire

Dernière modification pour APB 2017 : la procédure complémentaire sera prolongée jusqu’à fin septembre. Les années précédentes, celle-ci prenait fin le 15 septembre. Cette procédure permet de proposer des places encore libres aux candidats n’ayant pas encore reçu de propositions ou ayant refusé celles qui leur avait été faites.