Le 8 juin prochain marque le début des trois phases d’admission de la plateforme APB. Celles-ci vont permettre aux futurs bacheliers de connaître la formation dans laquelle ils sont acceptés. Comment ça marche, comment répondre ou encore rectifier une erreur ? Guide pratique.

Trois phases d’admission d’une durée de cinq jours se succèderont sur APB dès le 8 juin prochain. Dès 14h ce jour-là, vous devez impérativement vous connecter sur la plateforme, ce sans quoi, vous serez considéré(e) comme démissionnaire et éliminé(e) de la procédure. Si la situation de votre dossier n’est pas définitive à l'issue de la première session, vous devrez une nouvelle fois obligatoirement revenir sur la plateforme lors de la suivante.

Quand ont lieu les sessions ?

Toutes les sessions d’admission ont donc lieu entre la mi-juin et la mi-juillet. La première se déroulera à partir du jeudi 8 juin à partir de 14h et jusqu’au 13 juin même heure. Pour les dossiers dont le statut est en attente, deux autres sessions sont organisées. L’une du 26 juin au 1er juillet et l’autre du 14 juillet au 19 juillet. Une seule proposition de formation est formulée par session au candidat.

Comment répondre ?

A l’issue de la première session, une formation vous sera proposée. Dès lors, plusieurs options s’offrent au candidat.

  • Le OUI définitif : dans ce cas-là, vous acceptez de façon définitive la proposition de formation qui vous est faite. Votre parcours APB s’arrête donc ici et tous vos autres choix sont éliminés
     
  • Le OUI mais : vous acceptez la proposition d'APB sans en être tout à fait satisfait. De fait, les vœux mieux classés dans votre liste pour d’autres formations sont maintenus. Si une place se désiste dans l’une de ces formations, vous pourrez ainsi, éventuellement, y accéder lors de la prochaine session. Si ce n’est pas le cas, l’établissement dans lequel vous êtes initialement accepté(e) est tenu de vous conserver une place.
     
  • Le NON mais : A l’inverse, cette option maintient vos candidatures pour les formations mieux placées dans votre liste mais ne vous assure plus votre place dans celle qui vous a été proposée par APB. Vous prenez un risque en choississant cette option puisque vous pouvez vous retrouver sans formation à la rentrée. 
     
  • Démission générale : vous refusez la proposition de la plateforme et renoncez à tous vos vœux. La procédure APB est alors terminée.

Impossible de revenir sur l’ordre des vœux 

L’ordre des vœux peut être modifié jusqu’au 31 mai dernier délai. De fait, si lors de la première phase d’admission vous êtes affecté pour votre vœu 1, impossible de faire machine arrière si vous réalisez finalement préférer votre second choix. Il n’est pas envisageable de maintenir votre candidature pour des vœux jugés inférieurs. Ces derniers sont automatiquement annulés.

Rectifier une erreur

Les fautes d’inattention sont vite arrivées dans la précipitation. Si par exemple, vous répondez un « oui » définitif à la place du « oui mais », vous devez rapidement contacter les services d’APB via la messagerie du site et sa rubrique « Contacts ». Vous devez expliquer votre situation le plus clairement possible afin de pouvoir rectifier votre erreur. Si la date limite de réponse n’est pas expirée, vous pourrez à nouveau répondre à la proposition que vous a été suggérée.

Vœux en attente, que faire ?

Il peut arriver que même après la deuxième session d’admission, vos vœux soient toujours en attente. Ne soyez pas tentés de démissionner de la procédure et patientez plutôt jusqu’à la troisième session. En effet, il ne faut pas oublier que des places pourraient encore se libérer dans les formations choisies suite aux choix définitifs d’autres étudiants.