« Ils sont encore 3 000 à attendre une réponse qui ne vient toujours pas », annonçait ce matin France Inter dans son journal de huit heures. Il s’agit bien entendu des bacheliers inscrits sur APB et toujours sans affectation pour la rentrée universitaire 2017-2018.

Alors qu’ils étaient 6 000 début septembre, le nombre de « sans fac » est en baisse, mais reste trop élevé. Pour les bacheliers encore en attente de formation, deux solutions subsistent : la procédure complémentaire et le recrutement hors APB. 

La procédure complémentaire est toujours ouverte

Ouverte jusqu’au 25 septembre, la procédure complémentaire d’APB recense l’ensemble des places vacante des établissements ayant recours à la plateforme. 

Selon le ministère, plusieurs dizaines de milliers de places sont ainsi encore disponible. Mais ils ne correspondent pas forcément aux aspirations, aux projets, ni aux parcours des jeunes encore sur le carreau, en grande majorité des bacheliers professionnels et technologiques.

Postuler hors-APB

Le choix des recrutements hors APB apparaît comme une très bonne alternative. Plusieurs d’entre-elles recrutent encore en septembre, mais il ne vaut mieux pas perdre trop de temps.