Demain et vendredi, les élèves de 3e passent les épreuves écrites de sciences, d’histoire-géographie, d’enseignement civique et de français.

Après les terminales, c’est le tour des élèves de 3e. Jeudi 29 et vendredi 30 juin, 832 654 jeunes passeront le diplôme national du brevet (DNB). 

Si on compte 5 900 candidats de moins qu’en 2016, ceux-ci sont largement majoritaires en série générale (752 542) qu’en série professionnelle (80 112). Au total, plus de 70 000 enseignants sont sur le pont pour surveiller les épreuves et corriger les copies.

Objectif : 350/700

Le DNB est noté sur 700 points, répartis entre contrôle continu (400 points) et contrôle final (300). Les trois épreuves du contrôle final valent chacune 100 points. On compte une épreuve écrite de sciences (maths, physique-chimie, SVT, technologie), une épreuve écrite de français, histoire-géo et enseignement moral et civique, et un oral de 15 minutes sur un projet du candidat mené au cours de son année scolaire.

Le calendrier des épreuves écrites du brevet

Première épreuve le jeudi 29 juin

  • 13h30 – 15h30 : mathématiques
  • 15h45 – 16h45 : Physique-Chimie et SVT

Deuxième épreuve le vendredi 30 juin

  • 9h – 11h : Histoire-géographie, enseignement moral et civique
  • 11h15-12h25 : Français – Comprendre, analyser, interpréter, réécriture)
  • 14h30 – 14h50 : Français – Dictée
  • 15h00 – 16h30 : Français – Travail d’écriture

En 2016, 712 539 candidats sur 816 051 avaient été admis, soit un taux de réussite de 87 %.