Présentation

A partir d'un cahier des charges, le technicien bureau d'études (également appelé « dessinateur », « projeteur », « deviseur » ou « métreur ») participe à l'élaboration d'un dossier de construction ou de fabrication. Il doit réaliser les plans et se charge des différents calculs à effectuer. C'est lui qui définit le cahier des charges, le devis de production ainsi que tous les éléments nécessaires à la réalisation d'un projet.

Dessiner des plans

Le technicien bureau d'études est chargé de dessiner les plans d'ensembles ou de sous-ensembles. Il réalise des ébauches, des relevés dimensionnels afin de concevoir les différentes pièces. Pour cela, il doit avoir une parfaite maîtrise des techniques de dessin industriel et d'excellentes notions en géométrie de l'espace.

Il doit savoir anticiper les contraintes qui peuvent émerger tout au long de la construction d'un projet. Autant que faire se peut, il doit proposer différentes améliorations afin d'accélérer le projet et de réduire son coût. Son travail implique beaucoup de rigueur et de précision.

Maîtriser de nombreuses compétences

Pour concevoir et mettre au point les différentes maquettes et les prototypes, le technicien bureau d'études utilise les logiciels de Conception Assistée Par Ordinateur (CAO) et de Dessin Assisté Par Ordinateur (DAO). Il doit donc avoir une excellente connaissance des différents outils informatiques qui sont en sa possession.

Au cours d'un projet, il est amené à travailler avec différents collaborateurs. Ses qualités relationnelles et sa capacité à gérer un projet sont donc deux atouts majeurs.

Si la conception de plan représente une part importante de sa profession, le technicien bureau d'études est souvent amené à rédiger différents documents techniques et compte-rendus : pour cette raison, ses qualités rédactionnelles doivent également être irréprochables.

Formation

Comment devenir technicien bureau d'études ?

Pour accéder à cette profession, différentes possibilités existent. Au niveau bac+2, les BTS « Assistant technique ingénieur » et « Conception des produits industriels » ainsi que les DUT « Génie électrique et informatique industrielle » et « Génie thermique et énergie » sont recommandés.

Le choix des licences professionnelles « Plasturgie et Matériaux Composites », « Conception chaîne numérique », « Production industrielle » et « Technologiste Emballage » est également judicieux pour continuer à bac+3.