Présentation

L'organisateur d'événements a pour mission la gestion du montage d'événement et travaille en collaboration avec de nombreux professionnels du secteur : chef de projet, régisseur, concepteur-rédacteur, directeur de clientèle, directeur artistique...

Un rôle de manager

L'organisateur d'événements se doit de connaître parfaitement tous ces métiers qu'il coordonne pour réaliser un événement.

Ses problématiques sont identiques à celles d'un manager classique. Il a, à la fois, un rôle d'animation, d'accompagnement, de conseil au quotidien mais également de gestionnaire.

Il doit par conséquent faire preuve de polyvalence et de patience, avoir une certaine souplesse d'esprit, et ne pas compter ses heures. Sans oublier, bien entendu, une bonne dose de curiosité et de créativité.

Formation

La voie classique reste les écoles de communication.

Les BTS ou DUT communication doivent être obligatoirement suivis d’une spécialisation, comme en licence professionnelle ou master de communication.

De bac+2 à bac+4, les profils des organisateurs d’événements sont très différents et dépendent beaucoup de leur secteur d'activité. Les formations en communication, associées à une spécialisation en événementiel peuvent constituer une bonne passerelle.

Dans tous les secteurs, une connaissance du milieu et une expérience de terrain sont souvent exigées pour accéder à cette fonction.

Dernière mise à jour : 17 avril 2015

Témoignage

Thomas, organisateur d'événements

Qu’il s’agisse d’un événement grand public ou "corporate", commandé par une entreprise, la mécanique pour monter un événement est très souvent la même : réactivité, exactitude, rigueur, et qualité du rendu. "Un événement est un message que souhaite transmettre une entreprise à un public ciblé", explique ainsi Thomas, organisateur d'événements. Il entre donc dans une stratégie de communication, et fait office de véritable vitrine pour une entreprise. "Le résultat doit donc être véritablement impeccable", ajoute Thomas.

La mécanique du montage

Tout montage d'événement commence par un appel d’offre. L’agence qui remporte le contrat imagine alors un concept de communication - un événement - qui répond à la problématique du client. L’agence propose ensuite une recommandation - ou "reco" dans le jargon de la communication - à son client, contenant l’essence du message que celui-ci souhaite faire passer. C’est ce que l’on appelle le "storytelling", un concept marketing ayant pour but d’associer une entreprise, une marque à une histoire, un message voire une manière de penser.

Si le client est satisfait, le projet peut démarrer. On entre alors dans la phase de production. A partir de ce moment, on chiffre, on négocie, on sélectionne le matériel, on remplit les papiers etc. Sur place, l'organisateur d'événements, après avoir travaillé sur le dossier, dirige ses équipes pour monter l'événement, briefe ses fournisseurs, établit un retroplanning, propose la réalisation d'affiches...