Présentation

Acteur est l'un des métiers les plus convoités au monde. Chacun y tient sa chance, mais tout dépend du metteur en scène... et du talent de l'artiste ! Elocution parfaite, gestuelle maîtrisée, self-control, grande culture littéraire, mémoire d'éléphant pour retenir les textes... L'acteur doit réunir tous ces talents pour espérer percer. La maîtrise du chant, de la danse ou d'un art martial est également recommandée. Pour assurer répétitions et représentations, une condition physique en béton s'impose, tout comme un mental d'acier : passer d'un personnage à un autre sans troubler sa personnalité propre n'est pas une sinécure...

Transmetteur d'émotions, ce joueur de rôles doit jongler avec tous les sentiments, qu'il soit premier rôle ou figurant. Et pas seulement au cinéma ou au théâtre : les séries TV, les pubs et les vidéoclips musicaux recherchent en permanence de nouveaux visages et des talents bruts.

Ne pas se faire de film...

Certes, le hasard existe, comme pour Béatrice Dalle, repérée dans la rue. Un bon réseau s'avère aussi utile pour décrocher un rôle. Mais les castings et les auditions restent LE passage obligé. "Il ne faut pas hésiter à prendre sa caméra et à filmer des essais, pour les envoyer aux agents", confie ainsi un directeur de casting. Mais, "ce qui importe, c'est de jouer. Rejoignez ceux qui sont comme vous, au théâtre amateur, dans la figuration, dans les cours. Il faut fréquenter ceux qui ont la même passion. De la sorte, on apprend, on rencontre d'autres passionnés", conseille de son côté François Cluzet, l'acteur phare du film événement Intouchables notamment.

Formation

Se former en autodidacte reste possible. Mais le métier d'acteur tend de plus en plus à se professionnaliser. La quasi-totalité des comédiens ont ainsi suivi des formations pour acquérir les différentes techniques. Pour s'initier, il est possible de taper aux portes des conservatoires municipaux et régionaux, avant d'intégrer, sur audition, une école d'art dramatique publique - CNSAD à Paris, Esad à Strasbourg et Ensatt à Lyon sont les trois plus renommées -, ou une école privée. Certaines universités proposent également des cursus consacrés aux arts du spectacle.

Quoiqu'il en soit, si le talent et la formation sont essentiels, ils ne sont pas suffisants. L'acteur doit aussi montrer sa détermination pour obtenir le rôle. Pour cela, il ne doit pas hésiter, par exemple, à relancer la personne chargée des castings.

Témoignage

François Cluzet, comédien. César du Meilleur Acteur 2007

"Le talent c’est l’envie. Avoir un agent, ce n’est pas un but, j’en ai eu quinze différents ! Ce qui importe c’est de jouer. Je vais vous livrer ma recette miracle : rejoignez ceux qui sont comme vous, au théâtre amateur, dans la figuration, dans les cours.

Il faut fréquenter ceux qui ont la même passion. Vous n’avez rien, mais vous avez de l’humain, vous rejoignez des gens et vous vous dispensez d’auteur : on cherche, on lit, on s’enrichit, on trouve un texte (les bibliothèques sont pleines de grands textes à jouer), ou on commence à écrire et on répète. On n’a pas de metteur en scène ? Peu importe, l’un de nous va se dévouer. On a un avantage en commun : on débute ! Ensuite, où jouer ? Paris est saturé, on va donc partir, trouver une salle. Et même s’il n’y a que trois pelés, on apprend, on rencontre d’autres passionnés. Plus vous avez envie, plus vous irez loin."