Plus d'un parent sur trois ne comprend pas au juste ce que fait exactement son enfant au travail, selon une étude menée par le réseau social LinkedIn. En cause : l'émergence de nouvelles professions.

Il s'agit d'un chiffre qui fait relativement peur : 35 % des parents sont incapables d'expliquer le métier de leurs enfants ! En effet, selon le réseau social LinkedIn, les parents sont nombreux à n'avoir qu'une vague idée de la profession de leur progéniture. Cette conclusion a été tirée après avoir interrogé 7 700 parents, dans des pays aussi variés que la France, l'Australie, le Canada, le Brésil, l'Allemagne, Hong Kong, l'Inde, l'Italie, les Pays-Bas, Singapour, la Suède, l'Espagne, les Etats-Unis ou encore le Royaume-Uni.

Mais une meilleure connaissance de ces emplois ne serait pas une grande aide pour les enfants. En effet, si 47 % des parents souhaiteraient en savoir un peu plus sur le métier de leurs bambins, seuls 29 % estiment qu'ils seraient capables de les aider dans leur carrière...

Des professions variées

Si le métier d'actuaire remporte la palme d'or en France - 83 % des parents ne le comprennent pas -, les professions incomprises sont diverses et variées. Ainsi, dans l'Hexagone, le métier de chargé de presse n'est pas bien saisi par 74 % des parents ; celui de gestionnaire de données par 65 % d'entre eux ; et celui d'animateur de communauté par 64 %. Les parents de producteurs de radio sont 57 % à ne pas comprendre le métier de leur progéniture, et ceux de contrôleurs de gestion sont 53 %...

Le palmarès des métiers incompris, tous pays confondus

1. Concepteur d'interface utilisateur (74 %)

2. Actuaire (72%)

3. Data scientist (62%)

4. Social media manager (61%)

5. Secrétaire de rédaction (59 %)

6. Sociologue (52 %)

7. Producteur radio (51 %)

8. Chargé de presse (50 %)

9. Manager d'un club sportif (43 %)

10. Banquier d'investissement (43 %)