Sillages est une plateforme qui compte plus de 800 ressources pluridisciplinaires pour 300 000 visites. Ses responsables ont décidé d'aller plus loin dans le partage de connaissances, en lançant quatre MOOC relatifs au grec ancien, au latin, à la programmation Python et sur l'expérience professionnelle. Et plusieurs autres projets sont d'ores et déjà envisagés.|

Ne les appelez surtout pas MOOC ! Les "FLOT" : voilà le nom des cours en ligne massifs et gratuits qui viennent d'être lancés par Sillages, plateforme de ressources et d'outils collaboratifs ainsi que de vidéos. Créés par des enseignants de classe préparatoire à destination des jeunes souhaitant intégrer une grande école, ces enseignements entendent permettre une ouverture sociale, territoriale, voire même internationale. Car Sillages représente 80 acteurs issus de 11 pays francophones (Cambodge, Cameroun, Tunisie,...).

"Avec 800 ressources, Sillages était arrivé à un moment où il fallait valoriser ces ressources", explique Nathalie Van de Wiele, coordinatrice de la plateforme. Les FLOT lancés "pourront valoriser les ressources présentes [sur Sillages]. Les ressources existent, on les enrichit avec des modules, et on les rend accessibles au grand public". Avant d'ajouter : "C'est un modèle économique inédit : il repose sur le bénévolat des auteurs et des équipes de production. On a pensé à les rétribuer, mais cela aurait baissé la qualité..."

Une totale liberté pour les utilisateurs

Pour l'heure, quatre FLOT viennent d'être lancés sur des sujets relativement variés : "Grec ancien pour débutants", "Latin pour débutants", "Programmation en Python pour débutants", et un dernier intitulé "Vers l'expérience professionnelle". Mais d'autres cours en ligne sont envisagés, comme par exemple un cours sur l'électromagnétique, ou un autre en analyse. Tous les domaines seront peu à peu proposés, des sciences aux lettres, en passant par le commerce et management.

Ces FLOT intègrent parfaitement la conception de cours "ouverts". En effet, nul besoin de s'inscrire pour participer ! L'inscription est évidemment possible afin de jouir de toutes les fonctionnalités - forum, échange avec le professeur -, mais il est également possible de suivre les cours et de s'exercer librement. "Nous avons fait ce choix pour plusieurs raisons, indique Nathalie Van de Wiele. La première, c'est pour ne pas avoir à gérer la foule de curieux, qui s'inscrivent sans participer. Ensuite, certains étudiants ne souhaitent consulter qu'un point précis d'un cours. Enfin, nous voulions nous assurer que ceux qui s'inscrivent vont réellement interagir avec l'enseignant et les autres étudiants".

Des MOOC... sans vidéos

Alors que de plus en plus de sites proposent des MOOC et que le ministère de l'Enseignement supérieur a lancé la plateforme France Université Numérique, au moins un point commun peut être mentionné : la présence plus ou moins importe de vidéos. Elles semblent même être l'essence du MOOC. Pourtant, les FLOT de Sillages ne proposeront pas de vidéos... pour l'heure. "C'est un choix pédagogique des auteurs", confie Nathalie Van de Wiele. Mais "nous sommes très ouverts. Il y aura de tout, sans doute...", laisse-t-elle entendre.

Même s'il n'y a pas de vidéo, l'attention du jeune sera constamment sollicitée, ce qui peut être justement mieux qu'une vidéo d'une douzaine de minutes, où l'étudiant peut vite décrocher... Dans le cas présent, il sera stimulé toutes les dix minutes par un exercice, ou en devant se rendre sur le forum. Des podcasts audio seront toutefois parfois proposés, comme par exemple dans l'apprentissage des langues.

Répondre aux besoins des étudiants

Les cours se veulent être une parfaite remise à niveau - pour les jeunes n'ayant pas suivi telle ou telle option au lycée - ainsi qu'une bonne préparation aux classes préparatoires et aux grandes écoles. Le travail à fournir se calque d'ailleurs sur celui qu'il faut donner en prépa.

"Les formations FLOT Sillages s'appuient sur la demande du public visé, demande identifiée au fil du temps par les auteurs Sillages eux-mêmes, le plus souvent professeurs en classe préparatoire aux grandes écoles [...], ou dans le cadre des partenariats menés par Sillages, que ce soit, en termes d'ouverture sociale ou d'ouverture internationale", souligne le communiqué de Sillages.