Le 19 mai dernier, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, annonçait le lancement de « Reviens te former », une campagne destinée aux jeunes décrocheurs. Dans un entretien accordé à AEF le 24 septembre, la ministre fait part du succès du dispositif depuis son lancement.

« Reviens te former ». Un dispositif lancé le 19 mai dernier par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Son but ? Informer les jeunes décrocheurs sur les possibilités de trouver une nouvelle formation.

Une prise en charge rapide et un suivi personnalisé

Tout jeune entre 16 et 25 ans qui souhaite faire valoir son droit au retour à la formation peut être pris en charge par le dispositif de manière « rapide » et « personnalisée », annonçait le ministère lors de sa création.

L'objectif étant de donner une seconde chance à un maximum de jeunes ayant quitté le système scolaire sans qualification.

De bons débuts

Dans une interview accordée à AEF le 24 septembre, la ministre de l'Education nationale se réjouit du succès de l'initiative. Ces quatre derniers mois, le site web aurait reçu près de 200 000 visites et 9 000 demandes auraient été enregistrées. 7 000 jeunes ont ainsi « demandé à être rappelés », a expliqué la ministre à AEF. Sur toutes ces demandes, la moitié ont ensuite débouché sur un rendez-vous. Des rencontres où les jeunes ont pu discuter avec leur référent et élaborer un projet de formation.

Selon la ministre, il « n'y a pas de difficulté pour répondre dans les 15 jours et rappeler ceux qui sollicitent le service ». Malgré cela, Najat Vallaud-Belkacem estime que le dispositif doit encore être amélioré : « nous devons progresser dans l'analyse de la demande et l'engagement d'un accompagnement avec un référent », explique-t-elle. La formation des référents sera donc renforcée afin qu'ils soient plus à même d'analyser les demandes.